Un campus international de 127 nationalités

En raison de temps de séjours qui se raccourcissent (un quart des résidents sont présents pour une durée inférieure ou égale à un semestre), la Cité accueille chaque année 12 000 étudiants et chercheurs de toutes les disciplines qui étudient ou travaillent dans les établissements d’enseignement supérieur et les laboratoires franciliens.

 

03/07/2015


par Alexandra BITMIGNON


Croissance de la mobilité universitaire

Les missions d’accueil et d’accompagnement de la Cité internationale profitent d’un contexte porteur : la mobilité internationale s’intensifie et les partenariats entre établissements d’enseignement supérieur français et étrangers connaissent un fort développement. En 2014, elle a reçu près de 24 000 candidatures.

Une majorité d’étudiants scientifiques

La politique d’admission de la Cité internationale est fondée sur l’excellence académique, une répartition internationale équilibrée et l’origine sociale des candidats. Le public étudiant s’élève à 91% de la population résidente et près de la moitié d’entre eux étudie les sciences dures.

Un quart de doctorants et de chercheurs

La Cité internationale, soutenue par la Région Île-deFrance, offre aux chercheurs un accueil spécifique : logement adapté, services dédiés pour faciliter leur intégration et celle de leur famille. En 2014, les doctorants et les chercheurs représentaient un quart de la population résidente. Certains sont accueillis dans le cadre de programme spécifique et bénéficient d’un accompagnement personnalisé. C’est le cas des 90 chercheurs boursiers de la Ville de Paris accompagnés dans le cadre du programme Research in Paris et des boursiers du programme Bourses Master Île-de-France délivrées par la Région.

Partenaire des établissements franciliens

Contrairement aux grands campus internationaux, la Cité internationale ne délivre pas d’enseignement. Les étudiants et les chercheurs accueillis fréquentent principalement les universités, les écoles scientifiques et les centres de recherche franciliens. Certains de ces établissements nouent des partenariats pour réserver un accueil et un hébergement privilégiés à leurs étudiants et chercheurs. En 2014, l’Institut Pasteur a par exemple signé un accord prévoyant la mise à disposition de 60 logements pour une période de 10 ans sur le campus de la Cité internationale.


Cité d’été

Pendant la période estivale, la Cité internationale continue à soutenir la mobilité en accueillant des groupes pour des séjours à caractère universitaire, culturel ou sportif. En 2014, 2 000 personnes ont été hébergées dans le cadre de séjours organisés par des grandes écoles, des universités françaises et étrangères. Parmi les 46 groupes accueillis au cours de l’été, la Cité a compté des partenaires fidèles comme l’Université de Floride, Sciences Po mais aussi des nouveaux comme l’Agence Universitaire de la Francophonie.