Oana BESNEA, une résidente engagée pour la Paix

Pourquoi avoir choisi la France pour vos études ?

Je suis Roumaine, et la Roumanie est francophone et francophile. J’ai étudié le français pendant huit ans ; ma professeure de français, qui était aussi géographe, m’a donné envie d’approfondir ma connaissance de l’un et de l’autre. Je suis arrivée il y a trois ans pour un échange Erasmus à Brest, en licence d’aménagement du littoral. Ça m’a plu, je suis restée.

Pourquoi êtes-vous engagée dans des projets autour de la paix ?

La Cité est un lieu où on a envie de s’impliquer, de mettre ses compétences au service des autres. Cette année, je suis secrétaire générale de l’ADCR, l’Assemblée des Comités de résidents et présidente de mon comité de maison. Le travail que nous faisons incarne pour moi l’idée de la paix. Nous créons ensemble, entre gens de nationalités, langues, principes différents, des projets que nous mettons en œuvre pour l’ensemble de la Cité. Je souhaite travailler dans la prévention des conflits, dans un cadre international ou européen. C’est donc directement lié à la problématique de la paix. J’aurais voulu contribuer, par mon implication, à élargir le réseau de la Cité internationale. Rendre un peu à la Cité qui m’a beaucoup donné.