Mamadou DIALLO, résident engagé


27/03/2012


Cite-internationale-Mamadou_Diallo

Peux-tu nous raconter ton arrivée à la Cité internationale ?

C’était un rêve ! J’allais intégrer un lieu à l’image d’un campus américain. Je me suis vite aperçu qu’il y avait beaucoup de choses à faire à la Cité internationale. On y rencontre plein de gens. C’est d’une grande diversité, ce qui rend notre séjour très intéressant. J’ai découvert qu’il était proposé de nombreuses expositions, des concerts, du théâtre ainsi que l’accès à de nombreux équipements sportifs…Mais je me suis aussi rendu compte que les maisons fonctionnaient de façon assez autonome. Et particulièrement ma maison, celle des Arts & Métiers, que sa situation géographique [ndlr : la Maison des Élèves Ingénieurs Arts et Métiers se trouve de l’autre côté du périphérique] isole un peu du reste de la Cité internationale. Je me suis alors dit que je devais prendre des responsabilités, que j’avais un rôle à jouer afin d’ouvrir la résidence au reste de la Cité. Je me suis alors engagé dans le Comité des résidents et à l’ADCR de la Cité internationale.

Tu es Président du Comité des résidents. Quels sont tes objectifs ?

En tant que président de mon Comité, mon objectif est le rayonnement de ma résidence dans la Cité internationale. Je souhaite ouvrir la maison aux autres résidents de la Cité et leur faire découvrir notre lieu de vie et les activités que nous proposons. J’ai eu la chance d’être élu à l’ADCR, grâce à cette fonction j’ai pu créer un réseau avec les membres des Comités d’autres maisons. Nous échangeons ainsi beaucoup mieux les informations. Par exemple nous allons bientôt organiser une série de concerts dans ma résidence. Je suis sûr qu’avec leur aide, ces concerts seront accessibles à toute la Cité internationale.

Penses-tu que ton séjour à la Cité internationale puisse te servir dans la suite de ton parcours ?

Habiter à la Cité internationale est une expérience très enrichissante. Les résidents ont énormément de potentiel. Ceux avec qui je lie des amitiés aujourd’hui font, pour la plupart, des cursus prestigieux et je pense qu’ils deviendront des décideurs dans un avenir proche… C’est toujours intéressant de garder contacts avec ces personnes-là… Mais nous pourrons le vérifier cela dans une dizaine d’années [rires].

 Ta Maison préférée à la Cité ?

Arts & Métiers. Pas très originale comme réponse mais en même temps c’est la seule résidence dans laquelle j’ai habité…

 La nationalité la plus atypique rencontrée ici ?

J’ai un ami qui est Pakistano-Bengladi.

 Ton mois préféré à la Cité ?

Incontestablement mars-avril. En ce moment le parc est tellement agréable !

 Ta fête préférée ?

Le festival du Maroc l’année dernière, j’ai participé à son organisation. C’était vraiment super !

Ta Cité en un mot ?

Diversité.