Jacqueline : Il y a vingt ans, ma mère habitait ici, au même étage que moi

Jacqueline est musicienne, originaire de Connecticut, États-Unis. Elle se sent intimement liée à la Cité internationale, notamment à la Fondation des Etats Unis : il y a vingt ans, la mère de Jacqueline habitait la même maison, au même étage. 

01/11/2015


par Oana Besnea


© Antoine Meyssonier
© Antoine Meyssonier

A la Cité, « chaque jour est une surprise »

Arrivée à Paris pour poursuivre des études de violoncelle, Jacqueline estime que la vie à la Cité internationale est passionnante : « chaque jour, on se sait pas ce que va arriver et qui on va rencontrer. » A juste titre, car ce campus accueille annuellement près de 140 nationalités différentes, une véritable mosaïque de jeunes du monde entier.

« Ici, c’est facile de trouver des choses en commun et de partager des moments ensemble »

La découverte, le dialogue et le respect des différentes cultures, ce sont des choses qu’on vit au quotidien à la Cité internationale. Pour Jacqueline, « il n’y a pas une autre place où les étudiants peuvent être ensemble et partager de bons souvenirs, même si chez eux, leurs pays sont en conflit. »

La Cité, une histoire de famille

Accueillie à la Fondation des Etats Unis, Jacqueline est en train de vivre non seulement son présent, mais également une partie du passé de sa famille. Car il y a vingt ans, c’est bien sa mère qui logeait entre les mêmes murs. « Quand ma mère est venue m’aider pour m’installer, c’était spécial. J’ai passé un moment intime avec elle parce qu’elle a de bons souvenirs de la Cité. »

Découvrez l’intégralité du témoignage de Jacqueline dans la vidéo ci-dessous :