Fondation des États-Unis


Histoire de la maison

Une maison née de l’amitié franco-américaine

La Fondation des États-Unis a été inaugurée en avril 1930, en présence de ses fondateurs, le couple américain Mabel et Homer Gage, l’Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique, Walter E. Edge, et Gaston Doumergue, Président de la République française.  La maison était destinée à incarner l’amitié franco-américaine et  à offrir un lieu d’hébergement aux étudiants et chercheurs américains à Paris. Les travaux ont été confiés à l’architecte Pierre LEPRINCE-RINGUET, également auteur de la maison des élèves de l’École Centrale à Paris, des ateliers MICHELIN à Londres et du musée d’Archéologie de Beyrouth.

Un édifice imposant

L’édifice compte 267 chambres, ainsi que huit ateliers d’artistes et neuf studios de musique. La Fondation a conservé le style Art Déco de son architecture intérieure. Le grand salon est décoré de fresques de Robert La Montagne Saint-Hubert qui évoquent l’histoire des arts français, à travers des différentes époques.

Une saison culturelle dédiée aux jeunes talents

Afin de soutenir la créativité de jeunes artistes et musiciens en résidence, la Fondation organise des concerts, vernissages et diverses manifestations culturelles, gratuits et ouverts au public.
Elle est aussi à l’initiative d’un projet original : Art-Hop-Polis.
Tous les 1er mercredis du mois, le grand public est invité à sauter de vernissage en vernissage dans les différentes Maisons de la Cité participantes afin de découvrir des expositions d’artistes du monde entier.
Découvrez le programme du mois !

Bon à savoir
Chaque année, la Fondation accorde la bourse “Harriet Hale Woolley” à des étudiants américains souhaitant poursuivre un projet artistique à Paris.