Maison du Japon


Histoire de la maison

Un gĂ©nĂ©reux mĂ©cène : Jirohachi SATSUMA

Le 9 février 1927, Jirohachi SATSUMA, petit-fils d’un riche commerçant japonais de filage, s’est engagé auprès de l’Université de Paris à financer la construction d’un bâtiment à la Cité internationale. La première pierre a été posée en 1927 en présence du Prince Ri, beau-frère de l’empereur Hirohito. Inaugurée le 10 mai 1929 par André HONNORAT, créateur de la Cité internationale, la Maison du Japon a immédiatement été ouverte à ses premiers résidents. A l’origine, ses 60 chambres étaient destinées en majorité à des étudiants japonais méritants.

Un univers architectural raffiné

Jirohachi SATSUMA a confiĂ© la crĂ©ation de la Maison du Japon Ă  son ami Pierre SARDOU, architecte en chef des monuments historiques. L’étroitesse du terrain a imposĂ© la construction d’un Ă©difice tout en hauteur, inspirĂ© des constructions nipponnes. Le dĂ©cor, nuancĂ© et raffinĂ©,  reflète lui aussi la tradition architecturale japonaise. Le porche d’entrĂ©e est ornĂ© d’un panneau de bois sculptĂ© par Henri NAVARRE qui reprĂ©sente le soleil levant. A l’intĂ©rieur, le grand salon s’ouvre par des baies coulissantes Ă  la manière des maisons traditionnelles du Japon.

Bon Ă  savoir
Le grand salon et le hall de la Maison du Japon sont dĂ©corĂ©s de deux peintures murales signĂ©es du cĂ©lèbre peintre FOUJITA : « L’arrivĂ©e des occidentaux au Japon Â» et « les chevaux Â».