Maison du Japon


Histoire de la maison

Maison-du-Japon-Cite-internationale-universitaire-Igor-Stephan-008-ok

Un généreux mécène : Jirohachi SATSUMA

Le 9 février 1927, Jirohachi SATSUMA, petit-fils d’un riche commerçant japonais de filage, s’est engagé auprès de l’Université de Paris à financer la construction d’un bâtiment à la Cité internationale. La première pierre a été posée en 1927 en présence du Prince Ri, beau-frère de l’empereur Hirohito. Inaugurée le 10 mai 1929 par André HONNORAT, créateur de la Cité internationale, la Maison du Japon a immédiatement été ouverte à ses premiers résidents. A l’origine, ses 60 chambres étaient destinées en majorité à des étudiants japonais méritants.

Un univers architectural raffiné

Jirohachi SATSUMA a confié la création de la Maison du Japon à son ami Pierre SARDOU, architecte en chef des monuments historiques. L’étroitesse du terrain a imposé la construction d’un édifice tout en hauteur, inspiré des constructions nipponnes. Le décor, nuancé et raffiné,  reflète lui aussi la tradition architecturale japonaise. Le porche d’entrée est orné d’un panneau de bois sculpté par Henri NAVARRE qui représente le soleil levant. A l’intérieur, le grand salon s’ouvre par des baies coulissantes à la manière des maisons traditionnelles du Japon.

Bon à savoir
Le grand salon et le hall de la Maison du Japon sont décorés de deux peintures murales signées du célèbre peintre FOUJITA : « L’arrivée des occidentaux au Japon » et « les chevaux ».