La princesse Marie de Danemark à la Cité internationale

La princesse Marie de Danemark, marraine officielle de la Fondation danoise, a rendu visite à la Cité internationale pour célébrer la réouverture de la maison.

17/11/2014


par Lucille Testard de Marans


de droite à gauche : Marius Hansteen (directeur de la Fondation Danoise), Marcel Pochard (président de la Cité internationale), Sofie Carsten Nielsen,(ministre danoise de l’Education), Princesse Marie de Danemark et Anne Dorte Riggelsen (ambassadrice du Danemark en France) © Julien Mouffron-Gardner

La princesse Marie de Danemark a rendu visite à la Cité internationale vendredi 14 novembre 2014 au matin, à l’occasion de la cérémonie de réouverture de la Fondation danoise, suite à d’importants travaux de rénovation et de modernisation. Étaient également présentes la Ministre danoise de l’Education, Sofie Carsten Nielsen, et Madame l’ambassadeur du Danemark en France, Anne Dorte Riggelsen.

Extrait de l’article paru dans la rubrique Exclu Royal Blog de Paris Match :

« Dans cette vénérable institution française où vivent, étudient, et se croisent chaque année des milliers d’étudiants venus de tous les pays du monde, la Fondation danoise est présente depuis 1932. La princesse Marie en est la marraine officielle, la «Protectrice de la Maison». La mission, évidemment, lui tient à cœur ; à elle la Française devenue Danoise en épousant le second fils de la reine Margrethe et du prince consort Henrik, lui-même un Français. L’amitié entre le Danemark et la France, «c’est nous, c’est notre famille», a confié la princesse Marie à Paris Match, lors de la visite ».


Extraits du discours de Marcel Pochard, président de la Cité internationale

« Notre plaisir tient […] à ce que cette célébration, par les personnalités du Danemark qu’elle réunit, […], témoigne de l’attachement profond du Danemark à cette maison, et, par-delà, à l’oeuvre de la Cité, de paix et de rapprochement entre les peuples. […] Je ne suis pas étonné par cet attachement car le Danemark a été l’un des tout premiers pays à se joindre à cette oeuvre, et à le faire au plus haut niveau de la nation ».

« J’ajouterais une quatrième raison à notre plaisir, qui tient à ce que cette réhabilitation illustre à sa façon l’actualité et la vitalité de l’ensemble de la Cité. […] ; au travers de la réhabilitation de nombre de ses maisons – comme hier la Tunisie ou la Maison des Etudiants d’Asie du Sud-Est, actuellement le Mexique et le Collège néerlandais, demain la Suède -, et au travers d’un programme d’extension considérable consistant à rien moins que d’accroître de 30% nos capacités d’accueil, soit 1 800 logements, l’équivalent d’une dizaine de maisons, ce qui nous permettra d’accueillir plusieurs nouveaux pays, parmi lesquels, c’est maintenant acquis, la Corée du Sud« .

Marcel Pochard, accompagné de Carine Camby (déléguée générale de la Cité), ont fait découvrir à la princesse Marie le dossier d’inscription d’un ancien résident… Il s’agit du prince Henrik de Danemark lui-même, qui fut résident de la Maison des Etudiants d’Asie du Sud-Est durant ses années d’études.

Cette cérémonie fut également l’occasion pour la princesse Marie de remettre le prix Tuborg à Anna Maria Bundgard, jeune pianiste de talent et résidente à la Fondation danoise.