08/04/2022
Hommage Alumni Maison de l'Argentine

Décès du directeur de la Maison de l'Argentine : Miguel Angel Estrella

Talentueux pianiste et ardent défenseur des Droits de l’Homme, Miguel Angel Estrella, directeur de la Maison de l’Argentine et ambassadeur d’Argentine à l’Unesco est décédé

Né le 4 juillet 1940 à Tucuman au nord de l’Argentine, d’un père poète fils de paysans libanais émigrés en Bolivie et d’une mère institutrice argentine d’ascendance amérindienne métissée, Miguel Angel Estrella se découvre une passion pour le piano à 12 ans et intègre à 18 ans le Conservatoire à Buenos Aires.

Boursier, il séjourne à Londres et Paris et intègre la Maison de l’Argentine de 1964 à 1965 en tant que résident alors qu’il poursuit des études de musique à Paris avec pour professeures Nadia Boulanger et Marguerite Long. Il a gardé un excellent souvenir et beaucoup d’émotion de ce séjour à la Cité internationale, où il a pu y rencontrer de nombreux étudiants et chercheurs du monde entier. Ses engagements et son profil d’excellence en font un des représentants éminents de notre réseau CitéAlumni

Réfugié en Uruguay après avoir fui la dictature argentine au pouvoir depuis 1976, Miguel Angel Estrella n’a pas été épargné par le pouvoir autoritaire uruguayen qui l’a torturé et détenu pendant plus de deux ans. Jouant sur un clavier imaginaire en prison, il ne cessera jamais de se battre pour la paix et la liberté, à travers sa musique.

Sous la pression de comités de soutien (composés d’Yves Montand, de Simone Signoret, de Nadia Boulanger ou encore d’Henri Dutilleux), il est libéré en 1980 et revient en France, où il crée le mouvement humanitaire international la Fime (Fédération Internationale Musique Espérance), dont la vocation est de mettre la musique au service de la communauté humaine, de défendre les droits des musiciens et de travailler à construire la paix. 10 ans plus tard, la fondation deviendra l’ ONG « Musique Espérance » reconnue par l’Unesco. Il est fait Chevalier de la Légion d’honneur en 1985.

Après avoir été ambassadeur de l’Argentine auprès de l’Unesco, Miguel Angel Estrella avait pris, avec beaucoup de joie et d’espoir dans le monde de demain, la tête de la Maison de l’Argentine sur le campus de la Cité internationale, comme il l’avait évoqué lors d’une interview

Toutes nos pensées vont à sa famille et à ses proches à qui nous adressons nos plus sincères condoléances.

Partager