Portrait de Safae Karmouche, administratrice résidente titulaire

Cette année, Safae Karmouche de la Maison du Maroc est administratrice résidente titulaire au Conseil d’administration de la Fondation nationale de la Cité internationale universitaire de Paris. Voici son portrait… 

03/12/2014


par Lola Aubert


Safae Karmouche

Safae a 26 ans, elle est née au Maroc, à Meknès. Elle est en Master MIAGE et est arrivée depuis trois ans déjà à la Cité internationale, en 2012.Elle est actuellement résidente de la Maison du Maroc. Jeudi 27 novembre 2014, elle a été élue administratrice résidente titulaire au Conseil d’administration de la Cité pour l’année universitaire 2014-2015.


Peux-tu nous raconter ton parcours et ton arrivée à la Cité ? 

Je suis arrivée à la rentrée 2012 à la Cité, à la Maison du Maroc. Je suis ingénieur informatique, j’ai fait la majeure partie de mes études au Maroc. J’ai toujours voulu poursuivre mes études en France, qui est un pays très proche du mien, le Maroc. Je voulais découvrir ce pays, sa culture, et profiter des études supérieures en France qui sont très réputées. Je voulais aussi découvrir d’autres personnes et d’autres cultures.
Niveau études, j’ai fait un double Master en management des systèmes d’information et connaissances et un Master de méthodes informatiques appliquées à la gestion des entreprises (MIAGE), qui allie une double compétence en informatique et en gestion, à la Sorbonne et à l’Ecole de Management de Paris.


Qu’est-ce qui t’a motivé à te présenter aux élections d’administrateur résident ?

L’année dernière, j’étais membre du comité de la Maison du Maroc. J’étais notamment responsable de la commission des activités inter-maisons. L’objectif était de développer les liens entre les maisons. Comme c’est malheureusement ma dernière année à la Cité internationale, j’ai voulu profiter au maximum de cette année pour porter et transmettre les projets du comité de la Maison du Maroc auprès de l’ADCR. 

Quels sont tes projets et tes objectifs à la Cité cette année ?

Mes objectifs sont doubles. D’abord, travailler les liens entre les maisons. Je souhaite développer des points de contacts entre les différents résidents de la Cité. On a réfléchit [avec l'ADCR] à différents événements : culturels, artistiques, gastronomiques aussi. Ensuite, j’ai un objectif, peut-être plus personnel : je suis ambitieuse et je développe un fort intérêt pour l’entrepreneuriat. Puisque la Cité regroupe des étudiants qui seront insérés très prochainement dans le monde du travail, je souhaiterais créer un cercle de travail pour aider à cette insertion. Aujourd’hui, nous sommes des étudiants, mais demain, nous seront des porteurs de projet, des entrepreneurs, des acteurs du monde économique. Je voudrais vraiment donner un « coup de pouce » aux personnes peut-être un peu perdues, ou bien mal orientées, afin de les lancer dans leur carrière ou dans leur projet.


Si Safae avait été une couleur, ç’aurait été le blanc… et si elle avait été une odeur ? Découvrez un peu plus de la personnalité de Safae au travers son « portrait chinois » audio.