COP21 : Le jardin partagé de la Cité internationale universitaire de Paris : une expérience locale pour une pensée citoyenne mondiale

Les résidents de la Cité internationale universitaire de Paris ont été conviés à présenter le jardin partagé du campus à l’occasion d’un colloque organisé par la Fondation Édouard Bonnefous et l’Institut de France dans la perspective de la conférence sur le climat « Paris 2015 ».

23/11/2015


par Lola Aubert


A l’occasion du colloque « L’environnement et ses métamorphoses » organisé par la Fondation Édouard Bonnefous et l’Institut de France, en partenariat avec le journal Le Monde, qui s’est tenu les 24 et 25 juin 2015 dans la perspective d’un nouvel accord international sur le climat attendu en décembre 2015 à la conférence de Paris (COP21), les résidents de la Cité internationale universitaire de Paris ont été conviés à présenter leur démarche de création d’un jardin partagé dans le parc du campus.

Climatologues, juristes, journalistes, informaticiens et chercheurs se sont réunis durant ces deux jours de colloque pour échanger dans la perceptive d’un nouvel accord international sur le climat, attendu en décembre 2015 à la Conférence de Paris.

En effet, si le développement des sociétés humaines métamorphose l’environnement, c’est aussi tout le système de droit inhérent à ces sociétés qui s’en trouve modifié, par la nécessaire prise en charge des risques qui menacent la planète.

A cette occasion, les résidents de la Cité internationale ont été invités par Mireille Delmas-Marty, professeure honoraire au Collège de France et membre du conseil d’administration de la Fondation Édouard Bonnefous, à présenter le jardin partagé de la Cité internationale universitaire de Paris.

Inauguré le mardi 19 mai 2015
en présence de Carine CAMBY, déléguée générale, des directeurs de Maisons et de Services, salariés et résidents de la Cité internationale, le jardin partagé a été porté par l’Assemblée des Délégués des Comités de Résidents (ADCR, un groupe de résidents élus pour représenter l’ensemble des résidents auprès de l’administration), et soutenu par le Fond des Initiatives Étudiantes (FIE, une aide financière allouée par la Cité à des projets de résidents).

Le jardin partagé, qui a été entièrement conçu et aménagé par les résidents de la Cité internationale, répond à un objectif principal : créer un nouveau lieu de rencontre comprenant une dimension environnementale et pédagogique.

Découvrez le jardin en vidéo

L’intervention des résidents à l’Institut de France tendait à démontrer qu’une démarche locale pouvait être mise au service d’une pensée citoyenne globale. Quel meilleur lieu que la Cité internationale pour illustrer cette initiative ? S’inscrivant dans les valeurs de partage et de tolérance portées par la Cité internationale depuis sa création, ce projet prouve l’engagement des résidents dans les problématiques environnementales au service du « vivre-ensemble ».

La présentation du jardin s’articulait autour de trois parties :
– le contexte particulier de la Cité internationale, qui a directement influencé la dynamique sociale du jardin ;
– le lien entretenu entre la thématique de l’environnement et la notion de citoyenneté, notamment dans le cadre du dialogue, des échanges et de la collaboration interculturelle ;
– l’illustration de ce lien avec une présentation « pratique » et en images du jardin.

Retrouvez l’intégralité de l’intervention des résidents en podcast audio :




En savoir plus sur le projet 


Résidents participants
Damien Deville, président de l’Assemblée des Délégués des Comités de Résidents (ADCR), Carlota Vicente, Linnea Gullholmer, Ramadan Ghalayini, Laurent Djezzane, Freddy Medina,  Carolina Da Rocha Cólli et Klara Prenosilova.