21/04/2022
Témoignage Paix Solidarité Maison de l'Île-de-France

Grâce à la Cité internationale et au programme PAUSE, j’ai pu poursuivre mes activités académiques

TÉMOIGNAGE

Je m’appelle Mustafa, je suis afghan et ancien résident de la Maison de l’Île-de-France. En Afghanistan, j’étais professeur de droit et avocat. J’étais membre de l’association des étudiants afghans, en tant que militant pour les droits de l’Homme et des Femmes. Je suis intervenu dans de nombreux séminaires internationaux en faveur des droits des femmes. J’ai également écrit des essais pour défendre leur statut et organisé des séminaires pour les informer de leurs droits. Dans mes cours et séminaires, j’ai toujours condamné la pensée violente des talibans, qui torturent, arrêtent et assassinent les défenseurs des droits humains et les femmes activistes. Je redoutais leur vengeance.

Un jour, alors que je donnais un cours, ils ont pris le contrôle de Kaboul. C’est à ce moment précis, que je me suis vraiment senti en danger et menacé. J’ai alors terminé mon cours et me suis rendu à l’aéroport pour partir en France. 

Grâce à la Cité internationale et au programme PAUSE, j’ai pu poursuivre mes activités académiques.

Lors de mon arrivée en France, deux choses m’ont marqué : l’accueil chaleureux de mon professeur à l’aéroport et le cadre incroyable de la Cité internationale universitaire de Paris.

Je remercie le directeur de la Maison de l’Île-de-France, Francesco Torrisi, et la professeure, Laure Clement-Wilz, de m’avoir réservé cette magnifique chambre à la Maison de l’Île-de-France, située sur le campus de la Cité internationale. J’ai pu bénéficier d’un hébergement au design moderne et avec tous les équipements indispensables. Depuis la fenêtre de ma chambre, j’avais une vue sur le parc et les autres maisons du campus, avec leurs architectures incroyables. Ce cadre verdoyant et apaisant invite à la sérénité. J’ai aussi adoré la cuisine commune de la Maison de l’Île-de-France, très bien équipée pour cuisiner. Tous les résidents de la maison s’y retrouvaient d’ailleurs, transformant cet espace en un lieu, où chacun pouvait découvrir de nouvelles cultures, de nouveaux pays et de nouvelles gastronomies. C’est ainsi que j’ai découvert la cuisine coréenne, que j’apprécie et sais désormais cuisiner.

Le théâtre, la bibliothèque et les installations sportives contribuent au charme de la Cité internationale. Sa situation géographique permet de découvrir facilement Paris. J’ai des souvenirs inoubliables ici. Vivre à la Cité internationale a été l’un des meilleurs moments de ma vie.

Le programme PAUSE

PAUSE est un Programme d’aide à l’accueil des scientifiques en urgence. Son objectif est d’accueillir et de protéger des chercheurs, originaires de pays où la situation politique met leurs travaux et leurs familles en danger.
En savoir plus

LE RÉSEAU DES ALUMNI

Depuis sa création, la Cité internationale a accueilli près de 450.000 étudiants et chercheurs du monde entier. Elle dispose d’un réseau unique au monde du fait de la diversité de ses résidents en termes d’origines géographiques, de parcours ou disciplines. Crée en 2019, Cité Alumni entend faire faire vivre l’œuvre de la Cité internationale ainsi que ses valeurs humanistes et pacifistes plus nécessaires que jamais.

DES RÉSIDENTS ENGAGÉS

Les résidents sur le campus sont très engagés. Ils sont invités à s’investir dans la gouvernance, la vie collective et le développement du campus et mènent de nombreux projets participatifs. Pour construire un avenir commun, ils s’engagent sur les grands enjeux du monde contemporain en bénéficiant des échanges et des rencontres qu’ils font dans leurs maisons et sur le campus.  

Partager