Pour des raisons de sécurité (plan Vigipirate), les accès des 15 bis, 23 et 37 bd Jourdan et le 7 rue Emile Faguet sont actuellement fermés. Les autres accès restent ouverts.
Merci de votre compréhension. 

Une maison inaugurée en 1930

Le bâtiment est l’œuvre de l’architecte Léon Nafilyan, installé à Paris dans les années 1920. Il a conçu le projet dans un style qui perpétue les traditions architecturales arméniennes en empruntant à l’architecture religieuse les principales caractéristiques du décor sculpté qui orne les façades du pavillon. Baptisée du nom de l’épouse du fondateur, cette maison était à l’origine l’une des plus petites de la Cité internationale. Une galerie couverte, aujourd’hui fermée, relie la Maison des étudiants arméniens à la Maison des Provinces de France.

5 phases de travaux jusqu’en juin 2024

Inaugurée en 1930, la Maison des étudiants arméniens-Fondation Marie Nubar dispose de 74 logements. Les travaux de réhabilitation énergétique se dérouleront en 5 phases avec la neutralisation de 14 à 22 chambres jusqu’en juin 2024. La performance énergétique sera améliorée grâce notamment à la mise en œuvre d’une isolation intérieure, au remplacement des menuiseries extérieures et à l’installation d’une pompe à chaleur. Les travaux prévoient également la végétalisation de terrasses. Ces travaux s’accompagnent d’une remise à niveau du confort des chambres. La mise en accessibilité des locaux avec la création d’un ascenseur de service est également programmée.

Un chantier financé par le Plan de relance

Le chantier de la Maison des étudiants arméniens est intégralement financé par l’État et l’Union européenne dans le cadre du Plan de relance à hauteur de 4 millions d’euros.

Intervenants et chiffres clés

  • Maîtrise d’œuvre : Groupement de conception réalisation
    COLAS / Archetude/ Scoping
  • Budget :
    Coût de l’opération : 4 millions d’euros
    Plan de relance : 4 millions d’euros

Avec le soutien de

Cité 2025 : 10 nouvelles maisons et des services modernisés

La Cité internationale connait aujourd’hui une phase développement historique. 10 nouvelles maisons seront construites d’ici son centenaire en 2025 et l’ensemble de ses services modernisés dans le cadre d’un plan Cité numérique. Ces maisons respectent les spécificités de la Cité internationale qui traduisent ses valeurs de paix, d’ouverture et de solidarité. 

Nous soutenir

La Cité internationale universitaire de Paris est née de la générosité de grands donateurs en 1925. Imaginée après la Première Guerre mondiale, la Cité internationale universitaire de Paris rassemble et rapproche dans un même lieu des jeunes talents du monde entier. En favorisant la vie commune, les échanges et la compréhension d’un monde riche et complexe, elle contribue à élever les consciences et à donner un sens au monde. Les engagements de la Cité internationale s’articulent autour de 3 piliers : favoriser l’accès à la connaissance et la mobilité de la jeunesse du monde, promouvoir des valeurs solidaires et humanistes et agir pour un monde soutenable.