05/07/2022
Subventions Travaux Cité 2025 Climat

La rénovation du pavillon Gréard de la Fondation Deutsch de la Meurthe

Crédit : Antoine Meyssonnier
Voir les photos
Crédit : Antoine Meyssonnier
Crédit : Antoine Meyssonnier
Crédit : Antoine Meyssonnier
Crédit : Antoine Meyssonnier
Crédit : Antoine Meyssonnier

Le pavillon Gréard de la Fondation Deutsch de la Meurthe connait depuis près d’un an une réhabilitation complète du clos et du couvert financée par le Plan de relance. Fin 2022, le bâtiment accueillera à nouveau des étudiants de toutes les nationalités dans ses 78 logements rénovés. Les travaux permettront d’améliorer le confort de vie des étudiants, la convivialité et la performance écologique de la résidence tout en rénovant un patrimoine datant de 1925.

Un bâtiment fondateur au service de la mobilité internationale

Œuvre de jeunesse de Lucien Bechmann, qui sera l’architecte conseil de la Cité internationale pendant trente ans, la Fondation Deutsch de la Meurthe s’inspire des cités-jardins du début du siècle et des collèges anglais d’outre-Manche. C’est sur la base d’un plan parfaitement symétrique que Lucien Bechmann  a projeté sept pavillons articulés autour d’un espace vert central. Le pavillon Gréard est l’un des 7 bâtiments de la Fondation Deutsch de la Meurthe, édifice fondateur de la Cité internationale qui a vu le jour grâce au soutien de l’industriel philanthrope Emile Deutsch de la Meurthe, en 1925. Sur les 7 bâtiments constituant cette maison, seuls deux ont été rénovés à ce jour : les pavillons Curie et Pasteur. Le pavillon Gréard n’a subi aucune modification importante depuis sa création mais seulement des travaux d’entretien d’urgence.

Les 43 maisons de la Cité internationale, construites pour la plupart entre 1925 et 1969, se distinguent par la diversité de leur style, mêlant références nationales et courant moderniste. Des chantiers  sont régulièrement menés pour entretenir ce patrimoine, adapter les bâtiments aux normes de confort et d’accessibilité aujourd’hui en vigueur et réduire les consommations énergétiques.

Une restauration complète du clos et du couvert

La rénovation du pavillon Gréard en cours permettra une restauration complète du clos et du couvert, l’isolation thermique intérieure, la mise à neuf des fluides et réseaux avec une remise aux normes complète du bâtiment. Des doubles fenêtres intérieures performantes sont installées en retrait des fenêtres historiques. Les travaux prévoit également une optimisation du confort et du nombre de logements qui passera de 72 à 78. Ces 78 logements avec salles d’eau individuelles seront répartis sur les quatre niveaux. Le confort des résidents et la convivialité des lieux sera aussi amélioré grâce à la création de cuisines collectives plus spacieuses pour favoriser les échanges et les rencontres. 

Un bâtiment protégé

Parmi les 43 maisons du campus, cinq d’entre elles sont protégées au titre des Monuments historiques parmi lesquelles la Fondation Deutsch de la Meurthe. Cela protection nécessite un respect de règles strictes en termes de rénovation. Le bâtiment réhabilité sera donc exemplaire dans le respect du patrimoine protégé.

Un chantier financé par le Plan de relance

La Cité internationale a bénéficié d’une subvention de l’’État et de l’Union européenne de 24,5 millions d’euros dans le cadre du Plan de relance pour mener d’ici 2025 d’importants travaux de rénovation énergétique dans 5 maisons : la Fondation Avicenne, le pavillon Gréard de la Fondation Deutsch de la Meurthe, la Fondation de Monaco, la Maison des étudiants arméniens et la Maison des Provinces de France. Le chantier du Pavillon Gréard a été financé par le Plan de relance à hauteur de 7,9 millions d’euros sur un budget global de 8.4 millions d’euros. Cette subvention exceptionnelle de l’État et de l’Union européenne, permet de lancer d’importants travaux de rénovation énergétique avec un gain énergétique de près de 60 %. Elle a été complétée par une subvention de la DRAC à hauteur de 60 000 euros. La fondation nationale a complété ces financements en investissant 1.75 millions d’euros sur ses fonds propres.

Maître d’ouvrage
Cité internationale universitaire de Paris

Maîtrise d’œuvre
RRC architectes
OTE Ingenierie

Chiffrés clés :
78 logements individuels
5 logements supplémentaires à l’issue de la réhabilitation
4 cuisines partagées
1 765 m2

Partager