Pour des raisons de sécurité (plan Vigipirate), les accès des 15 bis, 23 et 37 bd Jourdan et le 7 rue Emile Faguet sont actuellement fermés. Les autres accès restent ouverts.
Merci de votre compréhension. 

18/08/2023
Appels à participation Partenariats Culture Inclusion et égalité

Participez à une création collective autour des discriminations

© Enora Pichavant

Partenaire culturel de la Cité internationale, la compagnie Art Me Up élabore des créations collectives, avec des talents venus de tous horizons. Forte l’an passé de 3 appels à participation, de 188h de laboratoires et répétitions et d’une vingtaine de représentations dans les maisons de la Cité internationale, elle s’apprête à organiser un nouveau laboratoire sur les discriminations sexistes, racistes et sociales. Elle lance un appel à participation. 

Un spectacle sur le sport à l’aube des Jeux Paris 2024

Depuis septembre 2022, Art Me Up élabore une nouvelle pièce au processus participatif, Au Nom du Sport !, qui sera créée en 2024. Avec cette pièce, la compagnie  investit la question de l’inclusion et de l’intégration par le sport, à l’approche des Jeux de Paris 2024. Derrière les discours de tolérance et de respect tenus par les diverses instances officielles, derrière l’image voulue festive des Jeux à venir, qu’en est-il réellement de l’ouverture sociale du sport ?

Pour nourrir la pièce, des laboratoires sont organisés. Durant ces ateliers, alimentés par les recherches de l’équipe artistique (économie, sociologie, philosophie du sport) et enrichis d’interventions de sportifs de haut niveau, les participants peuvent éprouver des questionnements et s’exprimer artistiquement. De ces précédents ateliers est né la pièce Trop Noire pour…

Trop Noire pour… dessine l’itinéraire d’une jeune femme noire souhaitant pratiquer l’escrime. Telle Sisyphe, tout au long de son parcours pour tenter d’atteindre les sommets, elle sera régulièrement confrontée à des obstacles remettant en cause sa légitimité. Difficultés financières, préjugés sexistes et insultes racistes sont-ils des passages obligés pour devenir athlète de haut niveau lorsqu’on est une femme à la peau noire, issue d’un milieu défavorisé ?

Participer à ce type d’expérience humaine et collective est l’occasion de se découvrir qui sait une passion, un nouvel intérêt. C’est l’opportunité de faire de belles rencontres et surtout d’en ressortir  encore plus créatif, spontané et éloquent que jamais !

Luc Dezel, metteur en scène, monteur des textes, scénographe et costumier

Un programme en 3 temps

Séance d’accueil | Lundi 28 août 2023
De 11h à 13h, les participants pourront découvrir le projet à travers une présentation, une lecture du texte et des jeux théâtraux, avec la possibilité de prolonger l’expérience en intégrant gratuitement le laboratoire. 

Laboratoire d’initiation au chœur théâtral parlé | Du 28 août au 8 septembre 2023 
Du lundi au vendredi, de 11h à 18h, la première semaine donnera lieu à des jeux d’expression théâtrale, d’écoute, d’improvisation et de production sonore. La seconde semaine permettra l’initiation au chœur théâtral parlé de Trop noire pour… et des répétitions avec les comédiens et comédiennes de la compagnie, avec des invitations à des spectacles à la clé.

Restitutions publiques | Entre le 11 septembre et le 13 octobre 2023
La création collective réalisée sera présentée devant différents publics. Une représentation se tiendra à la Cité internationale le 27 septembre. D’autres dates seront programmées, notamment au Crous de Paris et à l’Université Paris Cité.

Les laboratoires d’écriture et d’improvisation sont des moments de partage d’expériences et de savoirs et des espaces d’expérimentation théâtrale. Débutants ou confirmés peuvent intégrer le chœur de la création. Sont recherchés des jeunes de tous héritages culturels, disciplines, origines, langues, croyances, sexualités ou genres. La seule condition ? Être motivé et disponible.

La diversité au cœur de la démarche de la compagnie

L’ouverture et la tolérance font partie des valeurs que défend au quotidien la Cité internationale. Ce sont ces mêmes principes que la compagnie applique dans sa démarche. Elle a retenu : « la diversité pour sa force de création et son imaginaire, le chœur théâtral pour sa puissance et sa présence et les amateurs pour leur remise en question de nos pratiques ».

Au-delà de la forme théâtrale chorale, les relations, les liens sont le point de départ et l’aboutissement de ces créations. Certaines expériences sont trop difficiles à exposer seul, trop sensibles, trop fragiles, le chœur en devient le réceptacle accueillant. La compagnie donne la parole à la pluralité des cultures, des pratiques et des pensées. Les créations se colorent ainsi des récits et des parcours de chacun puis deviennent un facteur de lien avec le spectateur. 

Partager