Inauguration de la Maison des étudiants de la francophonie

Le Président de la République, Emmanuel Macron, avait dévoilé le 20 mars 2018 à l’Institut de France sa stratégie internationale pour la langue française et le plurilinguisme annonçant à cette occasion des mesures phares, parmi lesquelles la création d’une Maison des étudiants de la francophonie à la Cité internationale universitaire de Paris. Trois ans après, ce projet a été concrétisé par la Cité internationale universitaire de Paris dans le cadre de son projet de développement « Cité 2025 ».

29/11/2021


La Cité internationale universitaire de Paris et l’Agence universitaire de la Francophonie ont inauguré le 30 novembre 2021 la Maison des étudiants de la francophonie. Annoncée par le Président de la République en 2018 à l’Institut de France, cette maison comprend 300 logements. Elle a été réalisée dans le cadre du projet de développement de la Cité internationale « Cité 2025 ». Le « Prix des jeunes écritures » RFI-AUF a été remis à cette occasion.

© Antoine Meyssonnier

Un projet résolument tourné vers la jeunesse francophone

Conçue par l’agence Baumschlager Eberle Architekten, et construite par Demathieu Bard Immobilier via un contrat de promotion immobilière, la Maison des étudiants de la francophonie a été inaugurée le 30 novembre 2021 en présence de Jean-Baptiste LEMOYNE, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, chargé du Tourisme, des Français de l’étranger et de la Francophonie, Slim KHALBOUS, recteur de l’Agence Universitaire de la Francophonie et Jean-Marc SAUVÉ, président de la Fondation nationale Cité internationale universitaire de Paris, vice-président honoraire du Conseil d’État.

La Maison des étudiants de la francophonie a accueilli ses premiers résidents en janvier 2021. Elle présente la particularité d’être un projet entièrement financé par la Fondation nationale Cité internationale universitaire de Paris. Les Universités de Paris, représentées par la Chancellerie des Universités de Paris, ont mis à la disposition de la Cité internationale un terrain pour la construction de la maison. Sa construction s’inscrit dans le cadre du projet de développement de la Cité internationale « Cité2025 ».

Grâce à cette nouvelle maison, la Cité internationale universitaire de Paris va désormais offrir un plus grand nombre de logements aux étudiants et chercheurs francophones et leur permettre de bénéficier de tous les avantages d’un hébergement au sein d’un campus international : une vie de campus dynamique qui accueille 12 000 étudiants et chercheurs de 150 pays chaque année,  une offre de services diversifiée : sport, culture, restauration, bibliothèques… 

La présence d’une jeunesse francophone sur le campus, en plus des résidents français déjà accueillis (20% des résidents viennent de régions françaises hors Île-de-France), permettra aux étudiants et chercheurs internationaux de découvrir d’avantage la langue et la culture francophones.

Il s’agit d’un projet résolument tourné vers la jeunesse qui fait le pari de la mise en valeur des talents des pays francophones en leur permettant d’étudier dans les meilleurs établissements d’enseignement supérieur franciliens.

Favoriser l’accueil des étudiants et chercheurs de la francophonie

© Luc Boegly

La Maison des étudiants de la francophonie va permettre de renforcer la coopération universitaire et scientifique avec les pays francophones. Elle est composée de 300 studios conventionnés dont 150 sont mis à la disposition de l’Agence Universitaire de la Francophonie par la Cité internationale dans le cadre d’un partenariat qui marque leur engagement commun en faveur de la promotion de la francophonie. Ils sont sélectionnés à la suite d’appels à candidatures diffusés auprès des 1007 établissements membres de l’AUF via ses dix directions régionales situées sur les cinq continents.

Une longue tradition de la francophonie

Depuis sa création en 1925, la Cité internationale universitaire de Paris place la promotion de la francophonie au cœur de son projet. Les manifestations culturelles ou intellectuelles qu’elle organise ou auxquelles elle s’associe font vivre les idéaux et les valeurs universelles que porte la Francophonie. Elle compte parmi ses anciens résidents des personnalités francophones célèbres : Léopold Sédar Senghor, Habib Bourghuiba ou encore Abdou Diouf.

Remise du « Prix des jeunes écritures » RFI-AUF

© Antoine Meyssonnier

Le « Prix des jeunes écritures » RFI-AUF a été remis à l’occasion de l’inauguration de la maison. Le jury, présidé par l’écrivaine camerounaise Djaïli Amadou Amal, Prix Goncourt des lycéens en 2021, a récompensé Pierrie-Ahn Fenelon, étudiante à l’Université Notre Dame d’Haïti pour sa nouvelle Renaissance. Le » Prix du public » a par ailleurs été décerné à la nouvelle L’art de la vie et de la réussite, écrite par Sékou Oumar Sylla, étudiant à l’Institut Supérieur de Commerce et d’Administration des Entreprises de Casablanca (Maroc).