Maison du Portugal - André DE GOUVEIA


Histoire de la maison

maison-du-portugal

Une maison financée par la Fondation Calouste GULBENKIAN

En 1960, José Henrique de AZEREDO-PERDIGAO, président de la Fondation Calouste GULBENKIAN, s’est engagé à financer la construction d’une maison à la Cité internationale. Il souhaitait offrir aux étudiants et chercheurs du Portugal de bonnes conditions d’accueil et renforcer ainsi l’action menée par la Fondation à travers sa politique de bourses d’étude.

André de GOUVEIA, un humaniste portugais

Signée par l’architecte José SOMMER-RIBEIRO, la Maison des étudiants portugais a vu le jour en 1967. En 1974, elle a été rebaptisée Résidence André de Gouveia, du nom d’un humaniste portugais du XVIe siècle qui fut principal du Collège Sainte-Barbe et recteur de la Sorbonne. Depuis 2013 elle est devenue Maison du Portugal – André de Gouveia.

Un bâtiment totalement réhabilité

En accord avec la Fondation Calouste GULBENKIAN, la Fondation nationale, Cité internationale universitaire de Paris, a chargé en 2003 l’architecte Vincent PARREIRA de réhabiliter le bâtiment. En 2007, la Maison a rouvert ses portes, dotée d’une capacité d’hébergement accrue et de chambres confortables.

Une vitrine lusophone à Paris

En 2016, grâce au soutien de nombreux mécènes, la Maison du Portugal a pu rénover ses espaces culturels : la bibliothèque Vieira da Silva (200 m2) et la salle polyvalente Fernando Pessoa (220 m2). Ces deux nouveaux espaces de 150 places chacun pourront à nouveau accueillir la riche programmation culturelle de la Maison, disponible sur CitéScope, l’agenda culturel de la Cité ou sur le site de la Fondation Calouste Gulbenkian Paris.