Maison Heinrich HEINE


Histoire de la maison

La première représentation officielle de l’Allemagne en France

Comme ce fut le cas de la Maison de l’Italie, la Maison de l’Allemagne a tardé à s’ouvrir à la Cité internationale, en raison du contexte politique de l’entre-deux-guerres, puis de la Seconde Guerre Mondiale.  Des contacts furent pourtant établis dès 1927. Mais il fallut attendre les années 1950 pour que le projet voie le jour, grâce à des universitaires qui constituèrent un comité de soutien. L’acte de donation fut signé en 1953. La maison fut inaugurée en 1956, en présence de René Coty, Président de la République française. Ce fut la première représentation officielle de l’Allemagne en France.

Bon à savoir
Cette résidence est devenue l’un des principaux centres culturels franco-allemands à Paris. Elle possède une bibliothèque dotée d’environ 20 000 volumes dont 90% sont en langue allemande.

Une des réalisations les plus modernes de son époque

August RUCKER, de l’université de Munich, lança un concours pour sélectionner l’architecte à qui serait confié le projet de Maison de l’Allemagne. Johannes KRAHN, auteur de plusieurs équipements publics et de monuments religieux, fut choisi à l’unanimité par le jury. Il conçut l’une des réalisations les plus modernes de son époque en associant le béton, l’acier et le verre.

Bon à savoir
En 1967, la maison fut rebaptisée « Maison Heinrich HEINE », du nom du célèbre poète et écrivain allemand du XIXe siècle, dont l’œuvre illustre la richesse des échanges intellectuels entre la France et l’Allemagne.