FONDATION ABREU DE GRANCHER


Histoire de la maison

A l’origine : une fondation franco-cubaine

La Fondation Rosa Abreu de Grancher a été ouverte en 1933 pour loger les étudiants cubains à Paris. Elle a vu le jour grâce à une donation de Pierre Sanchez Abreu et de sa sœur Rosalia. La Fondation porte le nom de leur tante, Rosa ABREU, d’origine cubaine, et de son défunt mari, le professeur français Jacques-Joseph Grancher, qui travailla avec Louis Pasteur sur le vaccin antirabique. L’acte de donation de la famille ABREU a été signé en 1929. Il a été complété par une participation de la Fondation nationale, cité internationale universitaire de Paris, qui a permis d’augmenter le nombre de chambres de la maison.

Un élégant bâtiment

Les travaux de construction de la Fondation Rosa Abreu de Grancher ont été lancés en 1930. C’est l’architecte Albert Laprade, co-auteur de la Résidence Lucien PAYE et futur créateur du musée des Arts d’Afrique et d’Océanie à Paris, qui fut chargé du projet. Il s’est inspiré de la cathédrale de La Havane pour bâtir un élégant édifice de style colonial espagnol.

Bon à savoir
Quand elle ouvrit ses portes, la Fondation Rosa ABREU DE GRANCHER proposait des chambres disposant toutes d’une salle de bain avec baignoire et d’un mobilier en bois d’acajou fabriqué à La Havane. Résultat : elle fut longtemps considérée comme la plus luxueuse maison de la Cité internationale.

Une maison en partenariat avec l’AP-HP

En 2007, la Cité internationale a signé avec l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) une convention de partenariat. La convention stipulait que l’AP-HP disposait sur le site de 150 chambres ou appartements  pour loger des praticiens étrangers en formation.