Stefan : c’est comme si j’avais 50 colocataires de tous les pays

Stefan est Allemand et est inscrit en Master de droit international et économique à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne. De retour en France après avoir étudié au Canada, il choisit d’habiter à la Maison Internationale de la Cité internationale universitaire de Paris, au sein de la résidence Robert Garric.

13/03/2015


par Lola Aubert


© Antoine Meyssonnier
© Antoine Meyssonnier


La Cité internationale : « un petit univers à part »

Sous la chambre de Stefan, au rez-de-chaussée de la Maison Internationale, on trouve quantité de services : une piscine, une salle de gym, un restaurant, une banque et même un Théâtre.

Mais, pour lui, la Cité n’est pas seulement un lieu pratique, c’est aussi un endroit où il fait bon vivre. Le matin, lorsqu’il prend son petit déjeuner sur la terrasse de la Cafétéria, il apprécie de prendre le temps de contempler le parc, converser de sujets légers avec des étudiants venus du monde entier, mais, surtout de donner à manger aux petits moineaux, locataires des arbres centenaires que compte la Cité.



« J’ai 50 colocataires en quelque sorte ! »

Stefan n’habite pas à la Maison Heinrich Heine, la Maison allemande. Il s’y rend souvent pour étudier à la bibliothèque. Comme la Maison est empreinte de la culture germanique, jusqu’aux écriteaux d’informations rédigés en allemand, c’est un peu comme s’il se rendait dans son pays natal juste en traversant le parc.

L’été dernier, on lui a proposé de changer de Maison, mais il a préféré rester à la Maison Internationale. A son étage, ses « amis font du marketing, du droit, de la physique… ». Cette diversité lui permet de « réapprendre à discuter différemment avec des gens » qui ne font pas forcément la même chose que lui, contrairement à ses camarades d’université. Comme si il avait « 50 colocataires en quelque sorte ».



L’endroit préféré de Stefan à la Cité ?

Stefan aime le petit chemin de terre qui serpente entre les pins du fond du parc. C’est un peu la campagne au milieu de Paris… Découvrez-en un peu plus sur Stefan à travers son portrait chinois !