Maison de l'Italie


Histoire de la maison

Une initiative privée et publique italienne

La Maison de l’Italie, batie en 1956-57, fut inaugurée le 25 janvier 1958 par Renè Coty, Président de la Répblique Francaise, et Cesare Merzagora, President du Sénat Italien.

RestructurĂ©e en 1993 et en 2010, la Maison a reçu la visite de trois PrĂ©sidents de la RĂ©publique Italienne: Giovanni Gronchi en novembre 1956, Sandro Pertini en juillet 1982 et Giorgio Napolitano le 29 septembre 2010; ainsi que de plusieurs autres hommes d’Etat et personnalitĂ©s italiennes.

La réalisation de cette résidence universitaire a été rendue possible, dans un esprit de soutien aux étudiants italiens, par la  contribution financière de l’État Italien, des Rotary Clubs italiens, de plusieurs organisations et institutions italiennes, ainsi que de nombreux mécènes.

Bon Ă  savoir
Comme la Fondation Henrich HEINE, la Maison de l’Italie a été construite tardivement en raison du contexte politique de l’entre-deux guerres.

Une résidence qui évoque les vieilles demeures italiennes

La Maison fait irrĂ©sistiblement penser aux demeures italiennes de jadis. Plusieurs Ă©lĂ©ments d’architecture classique ont Ă©tĂ© insĂ©rĂ©s dans l’édifice, notamment  un porche d’entrĂ©e datant du XVe siècle, une loggia Ă  arcades, des fenĂŞtres gĂ©minĂ©es datant du XIVe siècle ainsi qu’une cheminĂ©e baroque de Mantoue, datant du XVIIe siècle. Des ruines antiques placĂ©es devant la maison rappellent l’ambiance des monuments romains.

Bon Ă  savoir
A l’intérieur de la maison, on peut admirer une fresque du XIVe siècle détachée de l’Eglise Santa Maria dei Servi de Milan, détruite en 1847. Cette œuvre, exécutée par un peintre lombard anonyme et représentant Saint-François recevant les stigmates et Saint-Christophe, appartient  au Musée Brera à Milan. Elle à été totalement  restaurée en 2008 en Italie.