Maison de l'Inde


Histoire de la maison

Une maison bâtie dans les années 1960

L’acte de donation a Ă©tĂ© signĂ© le 17 juin 1960 par Nedyam RAGHAVAN, ambassadeur de l’Inde en France, en prĂ©sence d’ Humayun KABIR, ministre indien de la Recherche scientifique et des affaires culturelles. La maison a Ă©tĂ© inaugurĂ©e en juin 1968. Depuis fin 2013, une nouvelle rĂ©sidence, entièrement financĂ©e par le gouvernement indien, augmente les capacitĂ©s d’accueil de la maison.  RĂ©alisĂ©e par IntĂ©gral Lipsky+Rollet architectes, cette nouvelle rĂ©sidence abrite 66 chambres individuelles et les 6 chambres doubles.

Un Ă©difice haut en couleur

Deux architectes indiens, M. BENJAMIN et H.R LAROYA, secondés par le Français Gaston LECLAIRE, ont conçu la Maison de l’Inde. Celle-ci compte 104 chambres réparties sur six  étages, 1 studio et un appartement pour chercheurs seniors, ainsi qu’une  salle des fêtes pouvant accueillir 200 personnes, installée dans un avant corps de bâtiment en surplomb. Des éléments ornés de briques rouges, de mosaïque verte et de carreaux de grès violets donnent de la couleur à l’ensemble.

Bon Ă  savoir
L’extension de la Maison de l’Inde est la première construction rĂ©alisĂ©e Ă  la CitĂ© internationale depuis 45 ans.

Un pĂ´le de diffusion de la culture indienne

Dès sa création, la maison a joué un rôle important dans la diffusion de la culture de l’Inde. Au fil du temps, elle s’est dotée d’œuvres d’art représentatives de la culture traditionnelle indienne, notamment d’un buste de GANDHI et d’un bas-relief sculpté évoquant ceux des grottes bouddhistes de Ratnagiri. Par ailleurs, elle propose chaque année une riche programmation, ponctuée de célébrations traditionnelles comme la Fête de l’Automne (Durga Puja) qui s’étend sur quatre jours, la Fête des Lumières (Deepavali), la Journée internationale des étudiants (Saraswati Puja), la Journée internationale des enfants, etc.