Le pavillon Bourguiba accueille ses premiers résidents

Le campus de la Cité internationale compte un nouveau bâtiment, le pavillon Habib Bourguiba de la Maison de la Tunisie. Depuis le 1er septembre, cette maison à l’esthétique contemporaine accueille des étudiants et chercheurs en mobilité.

07/09/2020


Une initiative du gouvernement tunisien

Le pavillon Habib Bourguiba, édifié à l’initiative du gouvernement tunisien, permet de doubler l’offre de logements de la Maison de la Tunisie, ouverte en 1953. Il offre ainsi 203 chambres, des espaces communs, un salon de thé et un auditorium de 250 places ouvert au public. Principal partenaire universitaire et scientifique de la Tunisie, la France est la première destination internationale choisie par les étudiants tunisiens. La construction du pavillon Habib Bourguiba traduit la volonté commune de la Tunisie et de la France de renforcer cette importante coopération universitaire. Avec la construction de ce pavillon, la Maison de la Tunisie devient la troisième à bénéficier d’une extension, à l’instar de la Maison de l’Inde et la Maison des Arts et Métiers.

La culture tunisienne à Paris

Le bâtiment, visible du boulevard périphérique représente la culture tunisienne à Paris. Explorations-architecture a conçu le bâtiment mais également la double peau en aluminium sur la base d’un lettrage arabo-musulman peint par l’artiste calligraphe tunisien Shoof et adapté graphiquement par le designer Wissem Soussi pour le compte de la galerie Itinérrance. Au total 1 892 lettres ont été réparties sur la façade suivant la courbure du bâtiment.

Cette démarche artistique retranscrit l’image d’une Tunisie moderne imprégnée de son identité. Au cœur de la maison, un atrium lieu de rencontre et d’échange, traverse les 7 étages et réunit tous les espaces du bâtiment. Le confort des logements n’a pas été oublié et les chambres s’ouvrent à 360° pour offrir une vue unique à chaque résident.

 

Image : OSKAPROD

10 nouvelles maisons en 2025

La Cité internationale connaît aujourd’hui un développement historique accompagnant l’accroissement de la mobilité internationale et l’intensification des partenariats entre universités françaises et universités étrangères. D’ici 2025, soit un siècle après sa création, elle disposera de 10 nouvelles maisons – soit 1 800 logements supplémentaires – et aura modernisé ses infrastructures et ses services. Certaines sont déjà construites (extension de la Maison de l’Inde, Maison de l’Île-de-France, Maison de la Corée, Maison des étudiants de la francophonie, résidence Julie-Victoire Daubié, Fondation Victor Lyon et d’autres sont en cours (Fondation de Chine, Maison d’Egypte). Cette dynamique est soutenue par ses nombreux partenaires : les pays étrangers qui construisent de nouvelles maisons mais aussi la Ville de Paris et la Région Île-de-France, fortement engagées tout comme le ministère de lʼEnseignement supérieur, de la Recherche et de lʼInnovation et la Chancellerie des Universités de Paris. L’ambition que porte la Cité internationale est forte : devenir en 2025 un campus aux standards internationaux, innovant et exemplaire sur le plan du développement durable. Le pavillon Bourguiba s’inscrit dans cette dynamique. Edifié dans le parc ouest, non loin de la Maison de la Tunisie, il prend place aux côtés de la Fondation de Chine, en cours de construction, et de la Maison des étudiants de la francophonie qui ouvrira en 2021.

Image : OSKAPROD




Ce pavillon a pris le nom d’Habib Bourguiba, leader de la lutte pour l’indépendance et fondateur de la Tunisie moderne. Habib Bourguiba a été le président de la République tunisienne entre 1957 et 1987. Pendant ses études à l’École libre des sciences politiques de Paris, il a logé à la Fondation DEUTSCH DE LA MEURTHE.

MOA Fondation de la Maison de la Tunisie
AMO OskaProd
MOE Explorations Architecture , Lamine Ben Hibet architecte, Galerie Itinérrance, OTE INGENIERIE
Entreprises Eiffage VIRYFayat Group