Héros de la Cité : « Postuler à la Cité internationale m’a semblé être le bon compromis entre revenir en France et conserver un « accès au monde ». » | Sabrina Guichard


19/12/2019


Peux-tu nous raconter ton parcours et ton arrivée à la Cité internationale ?

Bien sûr ! Je suis arrivée à la Cité internationale en septembre 2019 afin d’effectuer à Paris le Post-Master du centre Michel Serres. C’est un parcours interdisciplinaire permettant à des étudiants issus de toute formation de travailler ensemble sur un même projet. Celui sur lequel je travaille porte sur la transition énergétique. J’ai intégré cette formation après un double-master en droit des affaires internationales, que j’ai passé à la fois en France et en Allemagne. Depuis mon arrivée à la Cité internationale, j’ai été élue membre du comité des résidents de ma maison, puis présidente du comité des résidents et présidente du Bureau des résidents. L’arrivée a donc été très chargée, mais fantastique !

Qu’est ce qui t’a motivé à intégrer la Cité internationale ?

J’ai effectué mon Master 2 en Allemagne. En tant qu’étudiante étrangère, j’ai de suite été plongée dans un environnement multiculturel très enrichissant. Toujours en train de voyager, j’appréhendais un peu mon retour en France. J’avais surtout peur de ne plus avoir accès à cette diversité et ouverture sur le monde qu’un environnement international nous apporte. Postuler à la Cité internationale m’a donc sembler le bon compromis entre revenir en France et conserver cet accès au monde.

Quels sont tes projets et objectifs futurs ?

Mon semestre au Centre Michel Serres se termine fin janvier. J’ai ensuite prévu de rejoindre un programme afin de monter mon propre projet. Du côté personnel, je prépare actuellement mon plus grand projet : un tour du monde en vélo. J’ai hâte !

Penses-tu que ton séjour à la Cité internationale soit un tremplin pour ton avenir ?

Évidemment ! Être à la Cité internationale, c’est découvrir, rencontrer et apprendre chaque jour. En plus, le projet que je souhaite monter au semestre prochain se destine principalement à des étudiants internationaux. Quel meilleur cadre que la Cité internationale pour me pousser à réaliser tous mes projets ?

Si tu devais résumer la Cité internationale en un mot, lequel choisirais-tu ?

La Cité internationale est exceptionnelle.

Sabrina Guichard | Résidente à la Maison des élèves ingénieurs Arts et Métiers


Retrouvez Sabrina et toute l’équipe BDR sur leur Facebook.