Un parc éco-géré

Avec plus de 6 500 logements et des services qui accueillent du public, la Cité internationale universitaire de Paris fonctionne comme une petite ville. Depuis plusieurs années, elle a fait le choix d’une gestion durable de ses espaces afin de lutter contre le dérèglement climatique et favoriser la biodiversité.

Télécharger notre brochure sur le parc

Une biodiversité en partage 

Dans le cadre de son projet de développement Cité 2025, la Cité internationale a requalifié ses espaces verts pour mettre en valeur sa structure paysagère et en dynamiser les usages. Depuis plus de 10 ans, les jardiniers ont adopté une démarche raisonnée dans l’entretien du parc en prenant en compte les caractéristiques, les usages et la fréquentation de chaque espace. Les déchets verts sont valorisés, le paillage et le désherbage mécanique se sont généralisés. Aucun pesticide n’est utilisé depuis 2009.

La flore du parc

Le parc de la Cité internationale offre un riche patrimoine naturel, vital pour l’habitat, l’alimentation et la reproduction de nombreuses espèces. Il compte 3 045 arbres de 235 espèces. Certains arbres reflètent la dimension internationale du campus.

Dans le cadre de son projet de développement Cité 2025, le parc de la Cité internationale a été requalifié et enrichi de nouvelles plantations, notamment pour retrouver son ambiance de forêt à l’est et de bosquets à l’ouest de la grande pelouse. De 2017 à 2020, la palette végétale a été enrichie avec la plantation de 1 700 arbres, dont 1 500 avec le soutien de la ville de Paris. Un mécénat de la fondation Total permet d’en assurer l’entretien.

Les oiseaux du parc

Le parc de la Cité internationale constitue un vaste espace boisé propice à la cohabitation de  nombreux oiseaux. On dénombre 52 espèces d’oiseaux représentant plus de 25 % des espèces connues à Paris. Sur les 52 espèces d’oiseaux observées, 32 nichent sur le domaine dont 22 sont protégées au niveau national. 3 espèces protégées de chauve-souris ont également été observées dans le parc, dont le murin à moustaches. En 2020, un nichoir connecté a été installé par l’association Cité Wazo près du Collège d’Espagne.

Des espaces à découvrir

Hôtels à insectes

Six hôtels ont été implantés dans le parc, grâce à la Fondation Gecina. Chaque casier reproduit différents lieux de vie, ces aménagements facilitent la survie et la reproduction d’insectes pollinisateurs tout en contribuant à l’augmentation de la qualité écologique du parc. 

Jardins de pluie

Grâce à la Fondation Engie, la Cité internationale a créé 4 jardins de pluie dans le parc. Ces réservoirs d’eaux pluviales limitent les inondations et contribuent à lutter contre les îlots de chaleur. En tant que milieux humides, ils sont particulièrement favorables à la biodiversité.

Friches évolutives

Des zones de friches, en évolution libre, servent de refuges pour toutes sortes d’espèces. Cet espace fait l’objet d’un entretien minimum. La conservation en place des bois morts a permis de créer un espace, où la faune et la flore peuvent se développer.

Visite guidée "un parc écologique"

Le Centre  du patrimoine de la Cité internationale propose à tous publics des visites guidées thématiques. L’une d’elles “Un parc écologique” permet de découvrir le parc paysager de la Cité internationale. 

 

Le développement durable au cœur de nos engagements

Depuis plus de 10 ans, la Cité internationale a fait le choix d’une gestion durable de ses espaces afin de lutter contre le dérèglement climatique et favoriser la biodiversité. La stratégie de développement durable, adoptée en 2014, repose sur trois axes : le parc, les déchets et l’énergie.