Maison du Cambodge


Histoire de la maison

Une maison financée par le gouvernement cambodgien

La Maison du Cambodge a été construite grâce à une donation du gouvernement royal du Cambodge faite en 1950. Elle a été inaugurée en 1957, après l’indépendance du Cambodge, en présence du président René COTY et du Prince Norodom SIHANOUK. Elle a été dessinée par l’architecte français Alfred AUDOUL. Ce dernier a opté pour un édifice en forme de U, de forme classique enrichie d’éléments décoratifs Khmers. L’Asie est par exemple évoquée par un soubassement strié de bandes horizontales, qui rappelle les temples d’Angkor, et des sculptures en granit représentant deux singes.

Une maison fermée pendant 30 ans

A partir dans années 1970, la guerre civile au Cambodge agita le milieu étudiant cambodgien à Paris. En 1973, de violents incidents opposèrent des résidents de la maison. Devenue incontrôlable, celle-ci fut fermée. Elle ne rouvrit ses portes que trente ans plus tard…

Une maison récemment réhabilitée

La maison, laissée à l’abandon pendant trente ans, s’est beaucoup dégradée. En avril 2001, un protocole d’accord a été signé entre le royaume du Cambodge, la chancellerie des universités de Paris et la Cité internationale, ouvrant la voie à sa réhabilitation. Les travaux de restauration ont été conduits par l’architecte Patrick MAGENDIE. Ils ont permis d’augmenter de 60% le nombre de logements de la maison, qui a réouvert ses portes à la rentrée 2003.

Bon Ă  savoir
L’augmentation de la capacité d’accueil de la Maison du Cambodge a été réalisée en reconvertissant en logements les espaces disponibles du rez-de-jardin, laissés libres par l’ancienne chaufferie.