Fondation Deutsch de la Meurthe


La gouvernance

Boris Wiseman Directeur

Boris Wiseman
Directeur

 

Jean-Marc SAUVÉ PrĂ©sident de la CitĂ© internationale universitaire de Paris

Jean-Marc SAUVÉ
Président de la Cité internationale universitaire de Paris

Son parcours

NĂ© en 1949, diplĂŽmĂ© de l’Institut d’études politiques (IEP) de Paris, titulaire d’une maĂźtrise d’économie et ancien Ă©lĂšve de l’Ecole nationale d’administration (1975-1977), Jean-Marc SauvĂ© entre comme auditeur au Conseil d’État en 1977.

Conseiller technique dans les cabinets de Maurice Faure et de Robert Badinter, ministres de la justice, de 1981 Ă  1983, il occupe les postes de directeur de l’administration gĂ©nĂ©rale et de l’équipement au ministĂšre de la justice de 1983 Ă  1988, puis de directeur des libertĂ©s publiques et des affaires juridiques au ministĂšre de l’intĂ©rieur de 1988 Ă  1994, date Ă  laquelle il est nommĂ© prĂ©fet de l’Aisne.

MaĂźtre des requĂȘtes au Conseil d’Etat en 1983, il devient conseiller d’Etat et secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral du Gouvernement en 1995. Depuis le 3 octobre 2006, il est vice-prĂ©sident du Conseil d’Etat. De 2006 Ă  2013, il prĂ©side la Commission pour la transparence financiĂšre de la vie politique.

Jean-Marc SauvĂ© est Honorary Bencher of the Middle Temple. Il est aussi prĂ©sident du conseil d’administration de l’Ecole nationale d’administration depuis 2006 et membre du conseil d’administration de la Fondation nationale des sciences politiques depuis 2007. Il a publiĂ© de nombreux articles et donnĂ© des confĂ©rences sur des questions de droit public, de droit europĂ©en et sur les relations entre le droit national et le droit europĂ©en. Il a participĂ© Ă  la rĂ©daction de plusieurs rapports d’intĂ©rĂȘt public, notamment sur la dĂ©ontologie de la vie publique en 2010. Jean-Marc SauvĂ© est depuis sa mise en place en mars 2010 prĂ©sident du comitĂ© prĂ©vu par l’article 255 du TraitĂ© pour le fonctionnement de l’Union europĂ©enne qui donne un avis prĂ©alable Ă  la nomination des juges et des avocats gĂ©nĂ©raux de l’Union europĂ©enne.

La prise de fonction de Jean-Marc SauvĂ© intervient Ă  une pĂ©riode de dynamisme et de fort dĂ©veloppement de la CitĂ© internationale. Tout en poursuivant son projet humaniste, elle augmente sa capacitĂ© d’accueil en crĂ©ant 10 nouvelles maisons (1 800 nouveaux logements) et s’adapte aux attentes des Ă©tudiants internationaux du XXIe siĂšcle en modernisant ses infrastructures et ses services. La CitĂ© internationale se trouve confortĂ©e comme l’un des hauts lieux de la mobilitĂ© universitaire internationale avec une ambition forte : devenir un campus innovant de rĂ©fĂ©rence pour les Ă©tudiants et les chercheurs internationaux.