Fondation Biermans-Lapôtre


Histoire de la maison

L’une des premières maisons de la Cité internationale

La Fondation BIERMANS-LAPÔTRE est l’une des plus anciennes maisons de la Cité internationale. Elle a été bâtie grâce à Jean-Hubert BIERMANS, homme d’affaires qui avait fait fortune au Canada dans la fabrication de la pâte à papier. Très engagé dans les œuvres philanthropiques, il décida de soutenir l’œuvre d’André HONNORAT, l’un des pères fondateurs de la Cité internationale. En 1924, avec son épouse Berthe LAPÔTRE, il fit don à l’université de Paris d’un important capital. Objectif : financer la construction sur le site d’une maison destinée à loger à Paris les étudiants belges et luxembourgeois. La première pierre de la Fondation fut posée en 1924.

Bon à savoir
Jean-Hubert BIERMANS et Berthe LAPÔTRE ont été les premiers mécènes non français à manifester leur soutien aux créateurs de la Cité internationale.

…et l’une des plus imposantes

C’est Armand GUÉRITTE, architecte en chef du gouvernement français, qui a conçu la Fondation BIERMANS-LAPÔTRE. Ce bâtiment monumental évoque les architectures traditionnelles flamande (par ses tourelles d’angle par exemple) et wallonne (par l’utilisation conjuguée de la pierre de taille, la brique et l’ardoise bleue).  L’intérieur de l’édifice est richement décoré, notamment par des fresques représentant les principales villes de Belgique. La maison  a été inaugurée en 1927 par S.A.R. le Prince Léopold, en présence de Gaston DOUMERGUE, Président de la République française. En 2000, elle a fait l’objet d’importants travaux de rénovation et de modernisation financés par les gouvernements belge et luxembourgeois.

Les résidents disposent désormais de 201 chambres et de 18 studios, tous équipés d’une salle d’eau, de doubles vitrages, d’une circulation d’air double flux, d’un système de détection d’incendie, d’un nouveau réseau de chauffage et d’électricité, d’une connexion Internet haut débit et du WI-FI.

La Fondation Biermans-Lapôtre leur propose en outre des cuisines collectives, une bibliothèque, une salle informatique, une salle de lecture de journaux et périodiques, une buanderie, une salle de ping-pong, une salle de sport, un labo photo, une salle de musique, un bar pour les résidents et une salle cinéma.

La Fondation accueille des activités scientifiques, académiques et culturelles dans sa grande Salle des Fêtes d’une capacité de 390 places ainsi que dans sa belle galerie orientée plein sud.

Bon à savoir
Armand GUÉRITTE, architecte de la Fondation BIERMANS-LAPÔTRE, est l’auteur d’un autre pavillon de la Cité internationale : la Maison des Provinces de France.