Article dans la revue Commentaire : « La Cité internationale universitaire : l’éclatant destin d’une utopie » par Marcel Pochard


18/06/2020


Créée par la IIIe République au sortir de la Première Guerre mondiale dans l’objet d’accueillir, sous l’égide de l’Université de Paris, des étudiants venus du monde entier et de contribuer ainsi au rapprochement entre les peuples, la Cité internationale universitaire de Paris aborde son centenaire en pleine vitalité. Elle doit sa réussite à sa vocation universaliste, à sa nature internationale, et à sa gouvernance fédérale. Son défi majeur : que son modèle fondé sur des échanges durables entre personnes et entre cultures prenne valeur de référence dans un monde de clics, de tweets et de mobilité exacerbée.

                                                         Lire l’article en entier

Biographie | Marcel Pochard

La carrière de Marcel Pochard est celle d’un haut fonctionnaire de l’Etat : après des études à Sciences-Po puis à l’ENA, il se met au service de l’Etat en évoluant notamment au sein de cabinets ministériels, d’une grande direction d’administration centrale et du Conseil d’Etat.

Ancien résident de la Fondation Deutsch de la Meurthe, et par sa qualité de conseiller d’Etat, il a été Président de la Cité internationale universitaire de Paris de mars 2006 à novembre 2017, date à laquelle il fut remplacé par Jean-Marc Sauvé.

Historiquement, pour présider la Cité internationale, il est fait appel à une personnalité qui appartienne à l’Etat, mais qui a suffisamment d’indépendance pour incarner une fondation pleinement autonome, surtout quand elle est de l’importance de la Cité internationale. Tout le profil d’un conseiller d’Etat qui a eu longtemps à traiter les dossiers de reconnaissance de l’utilité publique des associations et fondations.

Il a présidé en 2007 et 2008 la Commission sur l’évolution du métier d’enseignant, connue comme la Commission Pochard. Il a produit un rapport sur la réforme des institutions éducatives et sur le management des professeurs.

En janvier 2012, il est nommé membre titulaire du Conseil national de l’Ordre des Médecins et président de la chambre disciplinaire de cette instance. En juin 2012, il est nommé président du Conseil supérieur de la fonction publique hospitalière.

Marcel Pochard a reçu la distinction de Commandeur de la Légion d’honneur en juillet 2018.

Twitter : @MarcelPochard