CitéScope

Stephanie von Hayek : Quand les jours perdirent leur lumière

Le
Maison Heinrich HEINE

Rencontre littéraire avec l’auteure Stephanie von Hayek et Anne Saint Sauveur-Henn (mod.)

À Berlin dans les années 1930, Linda et Gitte, filles d’une famille bourgeoise et libérale, profitent de leur jeunesse. Gitte travaille comme secrétaire au Ministère de l’Intérieur du Reich et espère faire carrière dans le droit. Linda, pleine de fougue et de rêves, choisit la voie artistique et épouse Erich, l’amour de sa vie. Sans nouvelles de son mari envoyé au front, elle sombre dans une profonde mélancolie : un état dangereux, à une époque où un trouble psychique peut être un motif de condamnation à mort. Car les nazis préparent une campagne à grande échelle qu’ils nomment euphémiquement l’« euthanasie », la mort douce…

Stephanie von Hayek, ancienne résidente de la Maison des étudiants suédois (CIUP), est auteure et journaliste. Als die Tage ihr Licht verloren (Pendo 2019) est son premier roman.
Anne Saint Sauveur-Henn est professeure émérite à l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3.