CitéScope

People Power : témoignages des mouvements de contestation depuis 1957

Du au
Cité internationale

Presidential Vacancy by Ernesto Benavides, Peru, Agence France-Presse

A l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse, la Cité internationale universitaire de Paris accueillera du 3 au 30 mai l’exposition People power : témoignages des mouvements de contestation depuis 1957. L’Ambassade des Pays-Bas a souhaité que la Cité internationale universitaire de Paris soit l’une des étapes du voyage de cette exposition pour les valeurs de paix, de brassage des cultures et d’ouverture au monde qu’elle représente. Organisée à l’occasion de la Conférence mondiale sur la liberté de la presse, cette exposition est l’aboutissement d’un partenariat entre la World Press Photo Foundation, le Royaume des Pays-Bas et l’UNESCO.

Après une tournée mondiale, l’exposition s’arrête pour la première fois en France.

En 1957, la World Press Photo de l’année montre Dorothy Counts, première lycéenne noire à s’inscrire au lycée Harry Harding de Charlotte (Caroline du Nord), harcelée par des manifestants le jour de la rentrée des classes. La foule lui jette des pierres, lui crie de retourner d’où elle vient. Face à cette hostilité, la démarche de Dorothy Counts a contribué à mettre fin à la ségrégation dans les écoles du sud des États-Unis.

Depuis 2019, le monde est témoin d’une vague de protestation qui ne cesse de s’amplifier et de se répandre dans toujours plus de pays. Manifestations violentes contre la junte militaire en Birmanie, manifestations aux quatre coins du monde suite au décès de George Floyd, rassemblements contre la corruption au Liban, manifestations séparatistes en Espagne, marches pour la démocratie à Hong Kong, protestations contre les inégalités au Chili ou mouvement des Gilets jaunes en France, partout les citoyens sont entrés en action pour exprimer leurs inquiétudes, défendre leurs libertés et garantir le respect de leurs droits. 

Au fil des années, le jury indépendant du concours World Press Photo a récompensé de nombreuses images de protestations, à commencer par la photo de Dorothy Counts. Certaines, comme la Photo de l’année 1990 prise sur la place Tiananmen, sont devenues des symboles mondiaux du pouvoir du peuple.

Découvrez deux des photos primées pour cette édition 2021 :  celle d’Evelyn Hockstein, (États-Unis), pour le Washington Post présentant un homme et une femme en désaccord sur le retrait du mémorial Émancipation situé dans le Lincoln Park de Washington DC et celle de Ernesto Benavides, représentant un partisan du président déchu Martin Vizcarra agitant un drapeau péruvien à Lima, lors de manifestations qui se sont poursuivies après le couvre-feu de 23 heures imposé en raison de la pandémie de COVID-19.

« On ne peut jamais prévoir les résultats d’une action, mais si vous ne faites rien, il n’y aura pas de résultat. » – Mahatma Gandhi

Les évolutions technologiques récentes ont augmenté le rôle de l’image dans la communication. D’innombrables photos sont prises et partagées à chaque instant dans le monde entier. Mais seuls les photographes professionnels ont la créativité d’esprit, les compétences techniques et le génie narratif propres à rendre une photo captivante, passionnante et puissante. À l’heure où la liberté de la presse est menacée dans tous les pays, nous avons plus que jamais besoin de ces professionnels pour nous révéler sans crainte ni complaisance le monde qui est le nôtre.

À propos de la World Press Photo Foundation

La World Press Photo Foundation est une plateforme mondiale qui réunit professionnels et grand public au moyen de la narration et d’un journalisme visuel fiable. La fondation a été créée en 1955 par un groupe de photographes néerlandais qui souhaitaient faire connaître leur travail à un public international par l’intermédiaire d’un concours (« World Press Photo ») devenu depuis l’un des plus prestigieux concours de photographie au monde. Les expositions et programmes organisés sur tous les continents permettent à des millions de personnes de découvrir des histoires qui comptent.

Présentation de l’exposition par Joumana El Zein Khoury, directrice exécutive de WPP

Le besoin d’images et d’histoires fiables est plus fort que jamais, et les reportages de haute qualité que vous pourrez découvrir dans cette exposition vous apporteront de nouveaux éclairages sur le monde dans lequel nous vivons.

Une table ronde virtuelle sera organisée le 3 mai sur la liberté de la presse : rejoignez-nous.