CitéScope

Innovations démocratiques et crise de la représentation : le cas de la Convention Citoyenne pour le climat

Le
Collège d'Espagne

Ce que l’on appelle la crise de la démocratie révèle un mal-être que nos sociétés expérimentent face à ses représentants politiques et ses gouvernants. Il a été tenté d’aborder cette situation, avec plus ou moins de profondeur et d’intensité, en proposant des formes de participations citoyennes dans la prise des décisions politiques. La Convention Citoyenne pour le climat est un exemple des dispositifs par le biais desquels la démocratie tente de réduire la distance entre les citoyens et ses représentants politiques.

A partir d’une analyse de cette expérience, nous essayerons de clarifier quelles sont les opportunités mais aussi les limites qu’offre ce type de modèle d’innovation démocratique.

Conférence en espagnol de Francisco Carballo Rodríguez, résident, sociologue, chercheur en philosophie politique à l’Université de Cadix et chercheur invité au CESPRA-EHESS,organisée par le Comité des résidents du Collège d’Espagne.