Le campus du XXIe siècle est en marche

L’Etat, la Ville de Paris, la Chancellerie des Universités de Paris et la Cité internationale ont signé lundi 12 janvier les actes notariés qui viennent entériner définitivement l’échange foncier devant permettre la construction de 1 800 nouveaux logements pour étudiants et chercheurs à la Cité internationale.

 

12/01/2015


par Alexandra BITMIGNON


COM_Signature-actes-echange-foncier-12-janvier-2015_6

Cette signature est la dernière étape de l’échange foncier dont les principes ont été arrêtés en avril 2011 entre l’Etat, la Chancellerie des Universités de Paris, la Ville de Paris et la Cité internationale. Cet accord va permettre de lancer effectivement dans les prochains mois le développement de la Cité internationale. Comptant aujourd’hui 6 000 logements répartis dans 40 maisons, dont 25 ayant un lien direct avec un Etat étranger, la Cité internationale augmentera ainsi sa capacité d’accueil de 30%

1 800 nouveaux logements pour étudiants et chercheurs

La Cité internationale, maître d’ouvrage de l’opération du site, a confié à une équipe pluridisciplinaire, le groupement Fortier | TN+ la maîtrise d’œuvre paysagère, urbaine et architecturale de l’opération d’aménagement, ainsi que la coordination architecturale des nouvelles constructions. L’EPAURIF assure pour sa part la la conduite opérationnelle de l’opération d’aménagement. Ces travaux, ainsi que les études nécessaires à l’opération, sont financés sur les crédits du «Plan Campus » accordés par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Plusieurs opérations de construction seront lancées dans les tous prochains mois :
> la réhabilitation de la Fondation Victor Lyon
> la résidence 156 PVC (rue Paul Vaillant Couturier)
> la Maison de la Région Ile-de-France


Les études sont également en cours pour les autres projets de construction : la Maison de la Coréecelui dit de la “Parcelle B” et les Maisons du parc ouest.

Pour en savoir plus, découvrez un entretien croisé avec Bruno Fortier, mandataire du groupement de maîtrise d’oeuvre de l’opération d’aménagement et Bruno Tanant, paysagiste du groupement.