Héros de la Cité : “La Cité internationale n’est pas seulement une communauté, c’est une famille” Aditi Vijayan


30/10/2020


Peux-tu nous raconter ton parcours et ton arrivée à la Cité internationale ?

J’ai fait une licence en chimie et en biologie à Bangalore en Inde. Je suis maintenant étudiante en Master de chimie et de sciences de la vie à l’Université PSL. Je suis arrivée à la Cité internationale en septembre 2019. Je suis venue à Paris pour rencontrer de nouvelles personnes, vivre dans un environnement différent et, bien sûr, développer mes connaissances dans le domaine de la recherche.

Qu’est-ce qui t’a motivé à intégrer la Cité internationale ?

J’ai passé mon enfance à Paris jusqu’à l’âge de 10 ans environ. Je venais à la Cité internationale pour assister à des événements avec mes parents (je me souviens avoir joué, chanté et assisté à des programmations culturels !). Puis, j’ai étudié en Inde pendant les 11 années suivantes avant de décider de revenir à Paris pour mon master. Je ne pouvais pas penser à un meilleur endroit que la Cité internationale comme point de chute. Elle est le creuset des cultures, de l’apprentissage et de la découverte de belles personnes de tout horizons.

Quels sont tes projets et objectifs futurs ?

J’espère trouver un doctorat dans le domaine de l’écologie chimique. Les biomatériaux naturels des insectes, l’apprentissage et la compréhension de la détection chimique et les effets du venin sur le système nerveux sont quelques sujets qui retiennent mon attention. Mon intérêt réside dans la découverte des petites merveilles chimiques de la nature, leur compréhension et la recherche de leurs applications qui peuvent non seulement nous faciliter la vie sur cette planète, mais aussi faire en sorte que la planète ne soit pas endommagée par les nouvelles idées que nous développons.

Penses-tu que ton séjour à la Cité internationale soit un tremplin pour ton avenir ?

Oui ! La Cité internationale m’a beaucoup apporté : des rencontres avec des gens extraordinaires aux événements à foison ! C’est un environnement très positif avec beaucoup à apprendre et à vivre. J’aimerais rendre à cette merveilleuse communauté ce qu’elle m’a donné.

Si tu devais résumer la Cité internationale en un mot, lequel choisirais-tu ?

Salutaire. La Cité internationale n’est pas seulement une communauté, c’est une famille. Les familles sont salutaires et rien de moins.

Aditi Vijayan – Résidente à la Maison de l’Inde