Le ‘périmètre magique’ de Modiano


16/02/2010


PATRICK MODIANO

 
Depuis sa création en 1925, la Cité internationale universitaire de Paris a hébergé des résidents devenus célèbres parmi lesquels Patrick MODIANO, qui a inspiré un ouvrage à paraître cette semaine aux Editions Hermann.
Dans ce livre collectif, Modiano ou les Intermittences de la mémoire, Anne-Yvonne JULIEN a recueilli les contributions de 24 chercheurs, passant au crible une grande partie des ouvrages de Patrick MODIANO autour du thème de la mémoire ; « les pages les plus lumineuses » sont celles consacrées à sa vision de la Cité Universitaire internationale de Paris.

« Reflet d’un monde pacifiste« 

Les « pavillons aux murs de brique et de lierre » de la Fondation DEUTSCH DE LA MEURTHE, les « bains de soleil » et les « éclats de rire sur les pelouses de la Cité » ou encore les « retrouvailles nonchalantes au café d’en face, le Café Babel« , sont autant de souvenirs enchantés d’un « autre bout du monde« , un « périmètre magique (…) comme le reflet manifeste d’un monde pacifique délesté de sa pesanteur et de son agressivité ordinaire » (Une jeunesse, Editions Gallimard, 1981).
« Aire à part« , la Cité internationale garde une place privilégiée dans la mémoire de MODIANO quand il évoque dans Fleur de ruine (Editions Seuil, 1991), « la station de métro » et la « fraîcheur de sa petite gare (où) des trains s’arrêtent à intervalles réguliers et nous emmènent vers les plages d’Ostie« .

M.C.
 

 

 
 

   Modiano ou les intermittences de la mémoire, Sous la direction d’Anne-Yvonne
   JULIEN, (Editions Hermann, Collection « Savoir Lettres », 2010)
 

 
 
  

 

En savoir plus :
Modiano ou les intermittences de la mémoire, sur le site des Editions Hermann
Une biographie de Patrick Modiano
Lire entre les lignes de Patrick Modiano
Fondation DEUTSH DE LA MEURTHE