L’accueil administratif des jeunes chercheurs étrangers en France

La Maison de la Tunisie accueille une soirée d’échanges sur les défis et perspectives de l’accompagnement des chercheurs en France et la mobilisation associative.

04/09/2015


par Claire Jeannet


Maison-Tunisie-Jon Ongkiehong

Le 10 juin dernier, l’Association des Chercheurs et Enseignants Tunisiens En France (ACETEF) a proposé une soirée d’échanges sur le thème de l’accueil administratif des jeunes chercheurs étrangers en France.

Cette soirée a réuni à la Maison de la Tunisie des intervenants de l’Association Nationale des Docteurs (Andès), de la Confédération des Jeunes Chercheurs (CJC), mais également Beverley Margaria, directrice d’acc&ss Paris Ile-de-France et Ida El Majdoubi, responsable de la veille juridique et administrative pour acc&ss FnAK.


Les thématiques abordées ont notamment porté sur les défis et perspectives de l’accompagnement des chercheurs en France aux niveaux national et régional et sur le contexte de l’évolution du droit des chercheurs étrangers, la mobilisation associative et les actions à venir. L’accent a particulièrement été mis sur la nécessité de contractualiser les chercheurs étrangers. En effet, aujourd’hui, de nombreux chercheurs restent rémunérés sous forme de libéralités : les travaux de recherche sont financés sans contrat de travail.

Retrouvez le rapport complet de l’Andès et de la CJC ici.