Restauration en cours de la Maison des étudiants de l’Asie du Sud-Est

Le grand salon de la Maison des Étudiants de l’Asie du Sud-Est est en cours de restauration. Point sur l’actualité de ce chantier.

18/02/2014


par Pascale Dejean



Part 1/4 – Visionnez toutes les vidéos

 

Le grand salon de la Maison des Étudiants de l’Asie du Sud-Est, l’un des plus prisés par les visiteurs de la Cité internationale, fait l’objet d’une restauration attentive au décor d’origine, sous l’œil expert de l’agence d’architecture AKPA. Dominique PINON et Charlotte PUEYO étaient déjà intervenus de 2007 à 2008 lors de la réhabilitation intérieure de la maison dédiée à l’hébergement et à l’accueil des résidents. A la même époque, la Cité internationale avait établi un programme de rénovation du grand salon. Grâce au mécénat de la Fondation du Patrimoine, de la Fondation Total et de Lainé Delau, le salon est en phase de retrouver son lustre typiquement asiatique, tel que les architectes l’avaient imaginé en 1930. 

 

Les contraintes de mise aux normes de sécurité et d’accessibilité de ce salon, classé en ERP (établissement recevant du public), a imposé aux architectes de revoir l’agencement intérieur. Autrefois ouvert sur l’accueil de la maison, le salon sera désormais accessible depuis le jardin. Un élévateur destiné aux personnes à mobilité réduite le reliera au niveau d’accès en voirie et au sous-sol. Il sera également équipé d’un petit office et d’un bureau, utiles à l’organisation de manifestations, ainsi que d’une sonorisation et d’un grand écran mural rétractable pour les conférences et les colloques. 

 

Si l’intégration de nouvelles fonctionnalités va permettre de diversifier les activités dans ce salon, elle ne doit en aucun cas altérer la décoration d’origine. Les architectes ont donc choisi une entreprise spécialisée en restauration du patrimoine pour la réfection des staffs (panneautages muraux, pilastres, corniches). La société Staff en Seine est connue pour avoir notamment restauré les staffs de la salle Richelieu de la Comédie française en 2012 et ceux de la Dame à la Licorne en 2013, une salle du musée de Cluny dédiée aux tapisseries. Dans le grand salon de la Maison d’Asie du sud-est, la société a reconstitué les colonnes en staff qui avaient été déposées en 2008. La rénovation des décors en bois a été conduite par l’entreprise de menuiserie Bonnardel (banquettes, cache-radiateurs, moulures et parquet en chêne). Quant à la société Duval et Mauler, à qui l’on doit la réfection de peintures de monuments historiques prestigieux tel que l’opéra royal du château de Versailles, elle a procédé à une analyse chromatique afin de restituer l’identité asiatique de ce précieux salon, sur fond de tons rouges et or.