Maison de la Tunisie – Pavillon Habib Bourguiba


Genèse

 

 

Dans le cadre de la coopération universitaire entre la France et la Tunisie, le ministre tunisien de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique Chiheb BOUDEN soutient, en juin 2015, le projet d’une extension de la Maison de la Tunisie.

 

Principal partenaire universitaire et scientifique de la Tunisie, la France représente la première destination internationale choisie par les étudiants tunisiens, plus de 15 000 à ce jour.

 

La Maison de la Tunisie, ouverte en 1953, continue d’être un acteur essentiel dans le cadre du partenariat entre les deux pays. Dotée d’une capacité de 199 logements, elle répond aux demandes croissantes d’hébergement des étudiants tunisiens, deuxième nationalité étrangère la plus représentée sur le campus.

 

A l’occasion de la troisième phase de développement de la Cité internationale prévoyant la construction de 1800 logements d’ici 2020, les autorités tunisiennes ont montré leur intérêt à ce que 200 d’entre eux soient réservés pour l’extension de la capacité d’accueil de la Maison de la Tunisie.

 

Le projet d’un deuxième bâtiment naît : le Pavillon Habib Bourguiba sera situé dans le parc Ouest, sur la parcelle la plus proche de la maison actuelle. Avec la construction de ce pavillon, la Maison de la Tunisie devient la troisième à bénéficier d’une extension, à l’instar de la Maison de l’Inde et la Maison des Arts et Métiers.

 

Le projet sera financé par une dotation de l’Etat tunisien, par des fonds propres de la Fondation de la Maison de la Tunisie et par un emprunt. Pour Imed FRIKHA, Directeur de cette maison, « ce nouveau pavillon, dont l’achèvement est programmé pour septembre 2019, représentera un outil précieux de développement de la coopération universitaire entre les deux pays. »

 

Un pavillon au nom du président tunisien, ancien résident de la Cité internationale

Leader de la lutte pour l’indépendance puis le fondateur de la Tunisie moderne, Habib Bourguiba a été le président de la République tunisienne entre 1957 et 1987. Pendant ses études à l’École libre des sciences politiques de Paris, il a logé à la Fondation DEUTSCH DE LA MEURTHE.

Après l’indépendance de la Tunisie en 1956 Habib BOURGUIBA confie à un directeur d’origine tunisienne la direction de la Maison de la Tunisie.