Maison de l'Inde - extension


Programme

Programme

  • 72 chambres étudiantes dont 64 chambres individuelles et 8 chambres doubles
  • 7 cuisines d’étage
  • 1 entrée avec accueil
  • 1 salle de réunion
  • 1 laverie
  • Des locaux de fonctionnement : bagagerie, locaux pour le linge, local vélos, vestiaire, local poubelles


La nouvelle résidence est implantée à l’ouest du premier bâtiment de la Maison de l’Inde, construite en 1967. Elle dispose de ses propres accès, hall d’accueil et salle de réunion et peut ainsi fonctionner de manière autonome par rapport au bâtiment d’origine. A chacun de ses sept étages, elle abrite des cuisines collectives garantes de sociabilité entre les résidents. Les chambres, toutes équipées de leurs propres douches et sanitaires, disposent de loggias individuelles. Parmi les plus grands à la Cité (19 m² pour les chambres individuelles et presque 25 m² pour les chambres doubles), les logements, équipés d’un mobilier dessiné par les architectes, sont éclairés naturellement par une grande baie vitrée positionnée juste au-dessus du bureau. Les chambres sont pourvues de nombreux rangements intégrés.

A l’intérieur de chaque cuisine, la référence à l’Inde est matérialisée par des peintures Warli, chacune d’elle illustrant une légende indienne. Sur le plan structurel, les architectes ont pris le parti de construire en bois, en cherchant à minimiser au maximum l’impact au sol du bâtiment pour laisser la place au paysage ; ils ont donc apprécié de pouvoir utiliser l’évolution de la réglementation en bois sur les hauteurs. Ainsi le bâtiment s’élève pour la première fois en France sur 7 étages.

De plus, l’usage de la structure en bois lamellé-collé présente de nombreux avantages : préfabrication en usine de panneaux de longue portée, montage rapide sur le chantier, épaisseur de l’isolation réduite et bonne résistance au feu. Des panneaux solaires en toiture assurent 35 % de la production d’eau chaude sanitaire.

L’implantation du bâtiment

Le projet architectural, en accord avec les règles d’urbanisme de la Ville de Paris et de la Cité Universitaire, respecte les vis-à-vis avec les autres maisons alentours et avec la Maison de l’Inde d’origine. L’implantation est une conception en forme de L implantée au Nord de la parcelle, elle génère un patio avec la maison d’origine, et dialogue visuellement avec celui de la Maison du Brésil.

Le patio créé est ouvert vers le Sud afin d’offrir un maximum de lumière naturelle aux espaces de vie et aux bureaux.

Le nouveau bâtiment libère le sol et s’installe dans un jardin, oasis de verdure.

En opposition à la façade Nord fermée et plus publique, l’ensemble des façades Est, Ouest et Sud sont largement ouvertes vers le soleil et le paysage.

Chaque chambre profite d’un balcon, bout d’espace extérieur intime mais protégé du soleil par des brise-soleil intégrés aux façades qui jouent un rôle primordial dans le confort intérieur du nouveau bâtiment.

Systèmes énergétiques

Le bâtiment est chauffé par des radiateurs alimentés par un réseau d’eau chaude classique, connecté sur le réseau CPCU (compagnie parisienne de chauffage urbain) à travers des échangeurs à plaque situés à rez de jardin.
L’Eau Chaude Sanitaire est produite dans cette même sous-station CPCU à RDJ. Un complément ECS solaire (35%) est fourni par 20 m2 de panneaux solaires thermiques situés en toiture.

Les ballons de stockage sont quant à eux situés en rez de chaussée du bâtiment. L’alimentation des chambres se fait par les colonnes verticales de chaque empilement de modules.

Une VMC hygroréglable assure le renouvellement de l’air et la régulation du taux d’humidité dans chaque chambre.

Les matériaux

La charpente bois, structure composée de poteaux et poutres en bois avec des panneaux de remplissages en lamellé-collé, est réalisée avec l’entreprise RUBNER. En tout, 410 m3 d’épicéa d’Autriche sont mis en oeuvre.

Entretien avec Florence LIPSKY

Maître d’oeuvre
Intégral Lipsky+Rollet architectes

Équipe de la maîtrise d’oeuvre 
C&E Ingénieries : BET structure béton
Gaujard Technologies : BET structure bois
INEX : BET Fluides
ExNdo : Ingénierie HQE
Atelier Frédérique Garnier : paysagiste
Bureau Michel Forgue : économiste
OPC : France Ingénierie Service

Équipe de la maîtrise d’ouvrage
VE Consulting