Maison du Liban


Histoire de la maison

Maison-du-Liban-Cite-internationale-universitaire-002-ok

Une maison née grâce à l’Association culturelle Franco-Libanaise

Première libanaise titulaire d’un doctorat en Sorbonne, Victoria KHOUZAMI fonda en 1948 l’Association culturelle franco-libanaise (ACFL). Sa vocation : promouvoir la construction dans le parc la Cité internationale d’un pavillon destiné à accueillir une centaine d’étudiants libanais de haut niveau. L’association obtint en 1959 l’aide financière du gouvernement libanais pour construire la maison et sollicita des fonds privés pour en financer le mobilier. Le 24 janvier 1961, la première pierre du bâtiment fut posée.

Bon à savoir
La Fondation GULBENKIAN a contribué financièrement à la création de la Maison du Liban.

Un lieu de dialogue

La conception de la Maison du Liban a été confiée aux architectes Jean VERNON et Bruno PHILIPPE. Ils ont imaginé un bâtiment moderne composé de deux ailes, qui – comme ce fut le cas de nombreuses maisons à la Cité internationale avant mai 1968 – permettaient de séparer les étudiants des étudiantes. Les deux ailes sont reliées entre elles par un hall vitré donnant sur un patio où trône un cèdre, symbole du Liban. Le 8 mai 1965, Charles HELOU, Président de la République libanaise, inaugura le bâtiment. Ce dernier, qui compte 136 logements, a pris le nom de Maison du Liban en 1969. Grâce à l’action de l’Association culturelle Franco-Libanaise, la guerre civile qui a déchiré le pays à partir des années 1970 n’a pas affecté la cohésion de la Maison : elle est restée un lieu de dialogue.

Bon à savoir
Jean VERNON et Bruno PHILIPPE ont également participé à la construction de la Résidence Lucien Paye et de la Maison du Maroc.