Maison de la Corée du sud : choix de l’architecte lauréat

08/06/2015


par Charlotte Noailles


Télécharger le PDF

Mardi 2 juin, à Séoul, un jury* composé de personnalités françaises et coréennes a désigné l’équipe d’architectes franco-coréenne Ga.a architects et Canale 3 pour réaliser la Maison de la Corée du sud, première maison de pays construite à la Cité internationale universitaire de Paris depuis 1969. Le Ministère de l’Éducation de la République de Corée, la Chancellerie des universités de Paris et la Fondation de la Cité internationale universitaire de Paris, confirment leur volonté de promouvoir la coopération universitaire entre les deux pays. La Maison de la Corée du sud est financée à 50% par le Ministère de l’Éducation coréen et à 50% par la Fondation Coréenne (KFPP).

 

 

Six équipes en lice

Six équipes finalistes retenues par un premier jury avaient soumis leur projet fin avril : Gansam Architects & Partners / T.G.T.F.P, BCHO Architects / Valero Gadan Architectes, Ateliers Lion Seoul / Ateliers Lion Associés, Masstudies / SATHY, GA.A Architects / Canale 3, et Architect Group Caan / Studio Bellecour.

Le lauréat désigné est l’équipe d’architectes franco-coréenne Ga.a architects et Canale 3.

 

Simplicité et sérénité

La Maison de la Corée du sud s’inscrit dans le projet de développement de la Cité internationale qui prévoit la construction de 10 nouvelles maisons d’ici 2020.

Tournée vers le centre du campus, la Maison de la Corée « ouvrira les bras et souhaitera la bienvenue ». A son approche, un jardin coréen traditionnel, simple et sobre avec son pavement de pierre accueillera le visiteur. L’expression pittoresque de la culture coréenne traditionnelle a été écartée et les architectes ont choisi de réinterpréter les basiques des spécificités spatiales coréennes : un sentiment mêlé de simplicité et de sérénité. La Maison de la Corée du sud contiendra 250 chambres.

hall-careedusud-ciup

Le rez-de-chaussée est ouvert du rez-de-jardin jusqu’au premier étage.

 

Un lieu d’échanges entre étudiants du monde

Comme le précise KIM Hye Cheun, président de l’Association de la Maison de la Corée du sud de la CiuP : “La Maison de la Corée du sud a pour objet d’offrir à des étudiants, chercheurs et artistes coréens une opportunité d’échange international et interdisciplinaire avec les étudiants du monde entier et d’encourager le rayonnement culturel et artistique de la Corée à Paris.”


Le projet retenu allie des chambres confortables et des espaces communs dédiés aux échanges et aux rencontres : salle polyvalente, restaurant. La construction s’installe dans son siècle sans renier son histoire et un petit pavillon au-dessus de la salle polyvalente constituera la traduction moderne du « cabinet d’études » où les érudits se rassemblent et échangent.

Une maison au cœur du développement de la CiuP

La Maison de la Corée est une opération du projet de développement de la CiuP. Portée par l’Association pour la Maison de la Corée, cette maison est la première maison de pays construite à la Cité depuis 1969. La construction devrait démarrer au printemps 2016 et la fin du chantier est programmée pour la fin 2017.

 

Pour tout savoir sur le projet de développement, cliquez ici.

 

 

*Composition du jury de sélection : 

Marie- Laure Coquelet, Vice Chancelier des Universités de Paris 
Carine Camby, Déléguée générale de la CiuP
Vincent Mallard, Directeur du Patrimoine de la CiuP
Carole Héripret, Consultante pour la CiuP
Jang Miran, directrice du département de coopération internationale du ministère de l’éducation

MIN Hyun-sik, Professeur à la Korea National University of Arts

SHIN Jong-hoon, Professeur à l’Université Catholique de Daegu
KIM yeon-Jun, Professeur à l’Université Mok-won
LEE Kwan-Seok, Professeur à l’Université Kyung Hee