CitéScope

Journée d’étude : Martin Heidegger / Ernst Cassirer

Le
Maison Heinrich HEINE

Journée d’étude
Pensée identitaire et cosmopolitisme : Martin Heidegger / Ernst Cassirer
Davos 1929 – Paris 2019

organisée par Emmanuel Faye, Jean Lassègue et François Rastier

avec le soutien de l’Université Européenne de la Recherche (Paris), de l’EHESS (Centre Georg Simmel – Recherches franco-allemandes en sciences sociales), de l’ERIAC (Université de Rouen Normandie), de l’Institut Ferdinand de Saussure, en coopération avec la Maison Heinrich Heine

Bien au-delà de la seule philosophie, le débat à Davos en 1929 entre Cassirer et Heidegger a marqué l’histoire des idées. Il a même donné naissance à des récits passablement légendaires qui négligeaient le contexte historique précis. Un nouveau regard s’impose, à la lumière des œuvres publiées depuis lors. Les vingt-cinq tomes de l’édition allemande de référence de Cassirer ne sont disponibles que depuis 2007. S’y s’ajoutent les dix-sept tomes du Nachlass depuis 2017. Des 102 volumes de la Gesamtausgabe de Heidegger, édition de référence mais sans garantie scientifique, une dizaine reste programmée, mais d’ores et déjà la publication des cinq premiers volumes des Cahiers noirs a permis d’engager une relecture critique de l’ensemble.

C’est donc à présent seulement que l’on peut véritablement évaluer les projets contrastés des deux philosophes. Leurs enjeux intéressent notamment le statut de la rationalité et des sciences, en particulier celles de la culture, aussi bien que le statut de la technique parmi les formes symboliques. Et tout autant, l’opposition entre la démocratie et la théologie politique ; entre la légitimité du cosmopolitisme et l’ontologie identitaire ; enfin, entre la possibilité même d’une éthique ou son rejet de principe.
Tous ces thèmes contradictoires exigent aujourd’hui une révision critique, non seulement rétrospective, mais aussi ancrée dans le présent. Car au-delà même de la philosophie, des courants de pensée et des forces politiques en Europe et dans le monde poursuivent ces deux voies qui s’opposent aujourd’hui.

🔵Programme de la journée d’étude🔵

10h00 Heinz Wissmann, EHESS : Remarques sur un débat avorté
10h30 Emmanuel Faye, Université de Rouen Normandie : Davos, 1929 : enjeux, jalons et résolution philosophique d’un conflit
11h00 Sidonie Kellerer, Cologne : Émancipation ou soumission. Deux conceptions opposées du langage
11h30 Muriel van Vliet, Université Rennes I : Peur et politique selon Cassirer et Heidegger
12h00 François Rastier, CNRS, Paris : Heidegger, Cassirer et les sciences de la culture

12h30 pause déjeuner

14h00 Jean Seidengart, Univ. Paris Ouest La Défense : La force formatrice de l’esprit et le dépassement de la finitude chez Cassirer : un premier jalon vers la métaphysique des formes symboliques
14h30 Jean Lassègue, CNRS : Un legs de Cassirer à Davos : le transcendantal comme ressource interprétative
15h00 Fabien Capeillères, Caen : Que peut une métaphysique ? Sur les enjeux contemporains de l’interprétation de Kant.
15h30 pause-café
16h00 Leonore Bazinek, ERIAC, Université de Rouen Normandie : Culture et rationalité. Un aperçu de « Ernst Cassirer. The Last Philosopher of Culture » d’Edward Skidelsky
16h30 Carole Maigné, Lausanne : L’ordinaire et le symbolique : l’anthropologie chez Cassirer et Geertz
17h00 discussion générale et table ronde, suivies d’un apéritif

en savoir plus : https://www.maison-heinrich-heine.org/manifestations-culturelles/2019/novembre/pensee-identitaire-et-cosmopolitisme-martin-heidegger-ernst-cassirer