CitéScope

Genre, auteur et engagement dans la poésie espagnole d’après-guerre

Le
Collège d'Espagne

En Espagne, au cours de l’après-guerre, la poésie traitant des sujets de société est devenue le courant littéraire le plus prestigieux. Les anthologies, les revues et, plus tard, les manuels traitant de l’histoire de la littérature délimitèrent et définirent ses caractéristiques et ses représentations canoniques, ce qui amena à laisser à l’écart d’autres productions qui, telles celles critiquant le Régime, ne rentraient pas dans le moule de l’image que l’on se faisait d’un auteur. C’est le cas des écrivaines qui redéfinissent l’idée de compromis pour parler de la maternité, du rôle de la femme au sein des luttes sociales ou du corps féminin. Thèmes auxquels de manière générale, la critique n’a pas porté l’attention méritée. Cette conférence analysera des poèmes et des documents visuels d’auteures comme Ángela Figuera Aymerich, Gloria Fuertes ou Carmen Conde afin de rendre visible d’autres façons « d’incarner » la figure de l’auteur.

Conférence en espagnol de Raquel Fernández-Menéndez, résidente, Doctorante “Littérature, Cultures et Théories contemporaines” Université d’Oviedo, organisée par le Comité des résidents