Collège d'Espagne


Histoire de la maison

Le Colegio de España est une institution rattachée au Gouvernement espagnol  dépendant du Ministère de l’Education à travers le Secrétariat Général aux Universités. L’acte de donation fut signé en 1927 par le roi Alphonse XIII. La maison a été conçue par l’architecte espagnole Modesto López Otero -un des architectes de la Ciudad Universitaria de Madrid, créée à la même époque- en collaboration avec les architectes français E. Body et J.-N. Warin. Son style classique est inspiré du Palais de Monterrey à Salamanque qui appartenait au Duc de Alba. L’inauguration de la résidence était prévue pour 1932 mais elle fut retardée en raison des troubles politiques qui agitaient l’Espagne. La maison n’ouvrit ses portes qu’en 1935, sous la II République espagnole avec le soutien de la Institución Libre Para la Enseñanza qui comptait parmi ses membres les intellectuels les plus connus de l’époque : . Miguel de Unamuno, José Ortega y Gasset, Blas Cabrera, Américo Castro, Jiménez Fraud, etc.

Une histoire mouvementée

En mai 1968 le Colegio de España fut occupé. Le général Franco, qui n’adhérait pas aux valeurs d’humanisme et d’internationalisme portées par la Cité internationale, en profita pour ordonner la fermeture de la maison. Celui-ci ne rouvrit ses portes qu’en 1987. Douze ans de travaux de restauration et de modernisation lui ont permis de retrouver son lustre d’antan… et aussi de gagner en confort !  Aujourd’hui, la maison, qui compte 110 logements, prend une part active à la vie de la Cité internationale, notamment grâce à une riche programmation culturelle, scientifique et artistique et collabore activement avec de nombreuses institutions universitaires parisiennes et françaises.