CitéScope

Printempo : Elias Rodriguez

Le
Fondation des États-Unis

Lors de ce premier récital de la série Printempo – les concerts de fin d’année des musiciens en résidence – Elias Rodriguez voulait créer un programme engagé sur le plan visuel et auditif…

« Afin que, chaque fois que je reviendrai sur scène, le public n’ait aucune idée de ce qui suivra. En effet, chaque morceau de musique sera différent du précédent, en termes de style de composition, de genre, de sentiment, de texture et de son. Du jazz new-yorkais du XXe siècle au prélude français, chansons espagnoles et brésiliennes, avant-garde allemande, musique folklorique juive / klezmer et romantique allemand. Des œuvres pour clarinette et piano aux œuvres avec guitare, quatuor à cordes et même pour clarinette basse et accordéon. Le parcours musical sera géographique, historique mais aussi personnel. Je partagerai la scène avec tous les amis que j’ai rencontrés à Paris après mon déménagement de New York. J’ouvrirai donc le récital avec une œuvre classique de New-York suivie d’une œuvre classique de Paris : Trois Préludes de Gershwin et La Fille aux Cheveux de Lin de Claude Debussy. La soirée se terminera par l’interprétation d’une des pièces les plus belles, les plus profondes et les plus émouvantes de tous les temps: le Quintette en si mineur de Johannes Brahms pour clarinette et quatuor cordes. »

PROGRAMME

New York City, États-Unis d’Amérique 1926
George Gershwin (1898-1937), Three Preludes adapté par James Cohn pour clarinette et piano
I. Allegro ben ritmato e deciso
II. Andante con moot e poco rubato
III. Allegro ben ritmato e deciso
Elias Rodriguez, clarinette et Clement Huber, piano

Paris, France 1909/10
Claude Debussy (1862-1918), La fille aux cheveux de lin
Elias Rodriguez, clarinette et Clement Huber, piano

Berlin, Allemagne 1993
Jörg Widmann (né 1973), Fantaisie pour clarinette solo
Elias Rodriguez, clarinette

Brésil, 1938/45
Heitor Villa Lobos (1887-1959), Bachianas Brasilerias, No. 5
  Elias Rodriguez, clarinette et Sergio Herrera, guitare

Espagne, 1912
Manuel De Falla (1876-1946), « Nana » de Siete Canciones Populares Españolas
  Elias Rodriguez, clarinette basse et Luis Gerardo Per-Meg, accordéon

Hongrie/Israel 2004
Béla Kovács (né 1937), Sholem-alekhem, rov Feidman!
Elias Rodriguez, clarinette et Clement Huber, piano

Allemagne, 1891
Johannes Brahms (1833-1897), Quintette pour clarinette et cordes en si mineur, opus 115
I. Allegro
II. Adagio
III. Andantino, Presto non assai, ma con sentimento
IV. Con moto
Elias Rodriguez, clarinette, Dhyani Heath, violon, Claudine Rippe, violon,
Jossalyn Jensen, alto et Andrew Briggs, violoncelle