CitéScope

Montagne dorée

Du au
Théâtre de la Cité

Avec le Festival Faits d’hiver

Deux danseurs tentent d’entrer en harmonie profonde avec les Variations Goldberg de J.S. Bach.

Peu à peu, les corps à l’unisson s’allègent, s’émancipent de leurs affects, tentent de n’être plus que mouvements, formes et sensations.

Propulsés en position d’observateurs de leurs propres émotions, les danseurs et le pianiste atteignent une qualité de lien qui les fait entrer dans une autre temporalité, celle d’un instant présent constamment renouvelé.

Assis devant un paysage de gestes qui se fond dans l’architecture de la musique, chaque spectateur est invité à vivre par procuration cette expérience sensible, comme une ascension en trente variations.