CitéScope

DOCUMENTAIRE DE SAMUEL LURET, « LES RAISONS DE LA COLERE »

Le
Fondation suisse

La crise est une réalité économique et sociale de plus en plus visible en Europe. En outre, elle est devenue l’atmosphère de notre quotidien. La philosophe Myriam Revault d’Allonnes considère la crise comme un trait essentiel de l’expérience du temps dans un monde où les certitudes ont cessé d’exister. Ce sont les jeunes générations qui ressentent l’impact de la crise de façon la plus forte, car elles recherchent actuellement leur place dans la société.



En France et ailleurs, certains se sont résolus à agir de façon constructive contre les effets de la crise. Ils cherchent des solutions alternatives dans la vie professionnelle, s’engagent contre l’inoccupation et l’exclusion des jeunes gens et expérimentent de nouveaux modes d’expression artistique. D’autres ont choisi la voie de la protestation et manifestent dans la rue leur colère contre les responsables de la crise. Tous ces comportements sont soutenus par une même question : que peut-on faire pour sortir des logiques de cette crise ?



Face à cette question, le nouveau cycle thématique de l’Association du Pavillon suisse Crise toujours ! explore des pistes de réponses par des films, une conférence, une exposition et un concert au sein de la Fondation suisse, Pavillon Le Corbusier. Vous êtes les bienvenus à toutes ces manifestations qui jettent des regards inattendus – parfois sérieux, parfois ludiques – sur cette fameuse crise.







Les raisons de la colère, documentaire de Samuel LURET.





En Grèce, en France, au Danemark, au Brésil ou en Chine, la même obstination farouche s’installe dans le paysage global de notre modernité. Fureur de la jeunesse, manifestations politiques, colères sociales, colères des exclus, la dernière décennie a connu plus de désordres civils que les années 60. Étudiants et lycéens d’Athènes, altermondialistes et marginaux de Copenhague, ouvriers chinois des usines de Shenzen, à priori, rien ne semble les relier. Et, pourtant. Ils ont tous participé à des émeutes révélatrices de ce qui est à l’oeuvre dans le phénomène de la mondialisation. En passant par la Grèce, le Danemark et la Chine, Samuel LURET est allé à leur rencontre pour en comprendre les raisons. Leurs témoignages, entrecoupés de l’analyse de l’anthropologue Alain BERTHO et du philosophe Toni NEGRI, permettent de dégager un sens commun à toutes ces émeutes qui éclatent au sein de régimes politiques radicalement différents.



Documentaire – 2010 – France – v.o. fr. – 52 min.



Cet événement entre dans le programme Cité pour la paix : en savoir plus.