CitéScope

Des insectes en résidence

Du au
L/OBLIQUE

© Atelier Bois Bourgogne, ONF
© Atelier Bois Bourgogne, ONF

La Cité internationale universitaire de Paris consacre une exposition à sa biodiversité dans le cadre de la 26e édition de la Fête de la science.

Lieu de vie et de loisirs pour les 12 000 résidents accueillis chaque année dans ses 40 maisons, le parc de la Cité internationale attire également des riverains, des franciliens ainsi que des touristes venant des cinq continents. Chacun peut profiter d’un cadre arboré exceptionnel. Lieu de respiration et de détente, la Cité internationale dévoile au fil des saisons ses ambiances paysagères et son milieu naturel au détour de jardins remarquables, d’espaces boisés, de grandes allées bordées d’arbres et d’une vaste et accueillante pelouse centrale.


Engagée depuis quelques années dans une gestion plus écologique de son parc, la Cité internationale propose à ses usagers de partager durablement ses espaces, à travers une connaissance plus approfondie de ses richesses.
Ce parc de 34 hectares, le deuxième de la capitale par sa superficie, recèle en effet des richesses insoupçonnées dont une diversité de milieux fertiles pour les oiseaux et les insectes. Ce sont 52 espèces d’oiseaux représentant plus de 25 % des espèces connues à Paris qui peuplent le territoire de la Cité internationale. Leur présence est intimement liée à la diversité paysagère et au mode de gestion du site sur lequel 179 espèces végétales sont inventoriées sur les 1 078 recensées sur Paris, soit 17 % environ de la flore parisienne.


Afin de préserver et de diversifier les habitats pour l’avifaune et l’entomofaune, la Cité internationale s’investit dans un projet de requalification de son parc. Résolument inscrit au cœur des relations entre la ville et la nature, le développement de la Cité internationale est l’occasion de repenser l’aménagement et la gestion des espaces verts en faveur d’une plus grande biodiversité. La prise en compte des enjeux écologiques et des préoccupations environnementales esquisse les contours d’un éco-campus exemplaire sur le plan du développement durable.


Cette exposition est l’occasion de découvrir l’histoire, l’actualité et les perspectives d’évolution de ce parc en pleine mutation. Depuis plusieurs années, la Cité internationale a fait le choix de la gestion durable afin de favoriser la biodiversité. La création de corridors écologiques, de zones humides ainsi que de nouvelles strates arborée, arbustive et herbacée vont renforcer les équilibres écologiques. L’implantation d’hôtels à insectes participe de cette démarche, l’habitat, l’alimentation et la reproduction de nombreuses espèces étant au cœur du projet de requalification du parc.


Dans une logique de développement durable, l’exposition a été conçue avec 5 hôtels à insectes dont les surfaces sont recouvertes de panneaux illustrés. Un sixième hôtel est, quant à lui, réservé à l’habitat des insectes et à l’observation. A l’issue de l’exposition, au printemps prochain, les cinq hôtels de l’exposition seront déshabillés et installés dans le parc, qui accueillera ainsi une plus grande diversité d’habitats pour ces résidents pas comme les autres.


Cette exposition a été réalisée par l’ONF, grâce au soutien de la Fondation Gecina.

onf logos  gecina logos