” La Cité est vaste et calme, parfaite pour un tournage “

Le Premier prix du Conservatoire de Liège décroché, Olivier Gourmet a résidé en 1986 à la Fondation Biermans-Lapôtre de la Cité internationale pour intégrer le cours Florent à Paris, et poursuivre son apprentissage auprès du cinéaste Patrice Chéreau à l’école des Amandiers.


29/07/2014


OlivierGourmet_2012.06.16

Après un début de carrière dans le théâtre de retour en Belgique, il est révélé au cinéma en 1996 dans La Promesse des frères Dardenne, avec qui il tournera ensuite Rosetta et Le Fils. S’en suit une carrière prolifique dans le cinéma d’auteur français, avec des rôles dans Ceux qui m’aiment prendront le train de Patrice Chéreau en 1998, Sur mes lèvres de Jacques Audiard en 2001 ou encore Home d’Ursula Meier en 2008. Il est également à l’aise dans des productions grand public, comme Le Mystère de la chambre jaune en 2002, Les Fautes d’orthographe en 2004 ou Mesrine en 2008. Récompensé de nombreuses fois, il a notamment reçu plusieurs Prix d’interprétation masculine du Festival de Cannes, plusieurs Césars et le Magritte du meilleur acteur pour son dernier film, L’Exercice de l’Etat de Pierre Schoeller.

Selon votre expérience personnelle, que peut apporter la Cité internationale à un jeune artiste ?

Voici les souvenirs que je garde de la Cité. A l’époque, 23 ans, première expérience parisienne, seul, sans la moindre connaissance à Paris et en recherche désespérée depuis un mois d’un logement pas trop cher, quelqu’un m’avait aiguillé vers la Cité universitaire que je ne connaissais pas. Le directeur de la maison des belges m’avait très humainement accueilli et hébergé pour me dépanner, dans un premier temps, dans le grand dortoir, avant de m’accorder une chambre. Je lui dois beaucoup et aujourd’hui encore quand je passe près de la Cité, j’ai toujours une pensée émue pour lui…

La Cité internationale accueille de nombreux événements. Dans votre domaine, le cinéma, elle est le premier lieu de tournages en Ile-de-France. Le saviez-vous ?


Durant mon court séjour, je n’ai pas eu l’occasion de participer aux activités culturelles du campus. Mais je suis effectivement déjà revenu dans le cadre de mon travail. C’était pour le tournage du film Les Brigades du Tigre sorti en 2006 [Certaines scènes de ce long-métrage de Jérôme Cornuau, inspiré de la série des années soixante-dix et qui rassemblait également Léa Drucker, Clovis Cornillac, Diane Kruger, Edouard Baer ont été tournées dans la Fondation Emile et Louise Deutsch de la Meurthe en 2005] … j’étais très ému. La Cité est vaste et calme, parfaite pour un tournage. Elle offre une multitude de lieux avec des ambiances et architectures variées sur un même espace. C’est très appréciable pour les tournages !