Franjo STOJAKOVIC, musicien résident


14/11/2013


Franjo STOJAKOVI-calque

Quels sont les avantages de résider à la Cité pour un musicien ?

Il y a deux ans, j’ai été admis au conservatoire de la Vallée de Chevreuse et j’ai obtenu une bourse. Je me suis mis à la recherche d’un logement à Paris et en surfant sur Internet, j’ai découvert la Cité internationale. Mon dossier a été accepté et je me suis installé avec l’aide des services d’accueil, que j’ai trouvé bien organisés et efficaces.On m’a d’abord donné une chambre dans laquelle je ne pouvais pas jouer de la clarinette. J’allais donc aux studios de répétition de musique. Maintenant, je suis installé à la Maison du Cambodge, dans un triplex spécialement aménagé pour les musiciens. C’est parfait, car je peux travailler chez moi.

Comment vous sentez-vous dans ce lieu atypique parisien ?

J’y suis très heureux ! J’y croise des gens venus de tous les coins du monde, il y a beaucoup d’échanges.Dès mon arrivée, j’ai intégré l’orchestre de la Cité internationale, qui a un excellent niveau. C’est presquen un orchestre professionnel. Je bénéficie ainsi d’une formation que tout musicien aimerait recevoir.